Second tour de l’élection présidentielle : L’opposition dénonce la circulation des bulletins de vote avant le scrutin

1

Les responsables du directoire de campagne du candidat Soumaïla Cissé étaient face à la presse le dimanche 12 août 2018 aux environs de 00 heure pour dénoncer certaines irrégularités avant le démarrage du scrutin le même jour à 8 heures. Cette conférence de presse était animée par le directeur de campagne, Tiébilé Dramé, en présence du porte parole du Collectif pour la défense de la République (CDR), Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath et bien d’autres.

Au cours de ladite conférence de presse, les conférenciers ont dénoncé la circulation des bulletins de vote à travers la ville avant le scrutin. Dans son allocution, le directeur de campagne, Tiébilé Dramé a précisé qu’il y’a un carnet de 50 bulletins de vote qui se promène à Bamako.

« Je rappelle que le 29 juillet 2018, c’est un carnet entier qui s’est retrouvé au centre de vote de Kayes Kasso à Kayes. Nous avons des raisons de croire que d’autres carnets sont aussi en circulation, pas seulement à Bamako, mais aussi à l’intérieur du pays. Mais la vérité sera su », a déclaré Tiébilé Dramé. Pour lui, ce carnet ne doit pas se trouver entre les mains mais sous scellé avant l’ouverture des bureaux de vote. A l’en croire, la Cour constitutionnelle du Mali est soupçonnée de partialité.

Tiébilé Dramé a pris l’opinion nationale et internationale sur un second cas de fraude massive qui se prépare au 2ème tour. « Le peuple malien n’acceptera plus qu’on lui vole une deuxième fois », a-t-il déclaré. Ras Bath abonde dans le même sens tout en dénonçant l’attitude des autorités maliennes à vouloir pervertir la volonté du peuple malien. Il a exigé la transparence du scrutin.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here