Quand Salif Traoré se trompe d’ennemi !

3

Le ministre de la sécurité, le Général Salif Traoré, est sans doute l’homme de l’élection présidentielle. Une consultation qui, au vu de son déroulement et de l’évolution des choses, est en passe de provoquer une crise postélectorale dont nul ne peut présager l’issue. Si d’aventure les choses tournaient mal, Salif Traoré et d’autres sbires du régime en place répondront un jour devant l’histoire… Pour prouver son allégeance au pouvoir IBK et surtout sauver son fauteuil, voici un Général d’armée qui n’a nullement besoin d’aller faire ses preuves au front au Nord ou même au Centre du pays, où les terroristes sont maîtres des lieux.

Confortablement assis dans une salle climatisée de son département, l’image du Général Traoré lors d’une conférence, le lundi dernier, en tenue militaire de combat, a fait le tour des chaines de télévision au Mali et à l’étranger. La même image a été largement diffusée et commentée sur les réseaux sociaux.

Le ministre chargé de la sécurité que les Maliens n’ont jamais vu en tenue de combat en des moments dramatiques pour la nation où le devoir l’appelait, notamment quand des terroristes attaquaient l’hôtel Radison, le campement Kangaba ou encore l’hôtel Nord-Sud, veut-il impressionner des citoyens maliens aux mains nues ? Si tel est le but recherché par cette mise en scène folklorique, le coup a échoué !

Cependant, Salif Traoré apporte la preuve aux Maliens que IBK et ses sbires sont dans une seule logique : s’accrocher au pouvoir, en utilisant au besoin tous les moyens répressifs de l’Etat contre des citoyens qui veulent simplement défendre leur vote.

Mais, l’histoire récente de certains pays voisins, notamment la Côte D’Ivoire et le Burkina Faso, doit faire réfléchir tous ces responsables maliens qui se trompent à la fois de combat et d’ennemi. A bon entendeur… !

Hamadi

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here