Cercle de Kita : La forêt de Boubouya restaurée par la société SGFAHC

13

Plus de 100 pieds d’arbre viennent d’être plantés dans le massif forestier aménagé de Boubouya, commune rurale de Benkadi-Founia, cercle de Kita par la Société de gestion forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGFAHC). La société a également offert deux motos au cantonnement des eaux et Forêts de Kita.

Cette journée de reboisement qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la SGFAHC et le cantonnement des Eaux et Forêts de Kita s’est déroulée le mardi dernier dans le massif forestier aménagé de Boubouya, commune rurale de Benkadi-Founia, cercle de Kita. C’était en présence des autorités, des chefs coutumiers et religieux.

Après Kayes, les membres de la société SGFAHC était dans le cercle de Kita. La société a choisi le massif forestier aménagé de Boubouya, commune rurale de Benkadi-Founia pour planter des arbres. Au total, 2,5 hectares, entièrement clôturés par la société, ont été reboisés. Plus de 1000 plaints, essentiellement de Anacarde ont été plantés. La société a également offert deux motos au cantonnement des Eaux et Forêts de Kita pour faciliter la mobilité des agents sur le terrain.

Pour le représentant de la société, Ibrahim Sidy Yara, à travers ce reboisement, la société veut apporter sa pierre dans la lutte contre la désertification et le changement climatiques au Mali.

Le représentant du préfet du cercle de Kita, Boubacar Oumar Traoré et le chef de cantonnement des Eaux et Forêts, capitaine Fatoumata Traoré se sont réjouis du partenariat qui permettra, selon eux de restaurer la forêt de Boubouya en disparition.

Concernant les actions de la société dans la lutte contre la déforestation, l’ingénieur forestier, Modibo Coulibaly a noté qu’elle se situe à trois niveaux : le reboisement, l’appui au développement communautaire, la protection et la conservation des massifs forestiers.

Selon lui, la société de Gestion Forestière Abdoulaye Halidou Cissé a effectué, au cours de sa première année d’intervention les travaux suivants: Reboisement de 6 hectares dans la commune rurale de Kouroukoto cercle de Kéniéba, dont deux hectares par massif. Elle a aussi reboisé 8 hectares dans la commune rurale de Faraba cercle de Kéniéba, dont deux hectares par massif. Deux pépinières de production de forestiers ont été réalisées dans les communes de Kouroukoto et de Faraba.

Dans le cadre de l’appui au développement communautaire, la société a réalisé 4 forages équipés d’adduction d’eau potable dans les villages de Kourokoto, Benda (commune de Faraba et la forêt classée de Papara (Kayes). Ces forages équipés ont permis de répondre aux besoins en eau potable des riverains des massifs

Pour protéger ces massifs, la société a recruté, formé et déployé douze agents animateurs de suivi de la mise en œuvre des plans d’aménagement Forestiers.

La Société a procédé également à la matérialisation des limites des massifs par implantation des 18 plaques principales et de 36 plaques secondaires. En plus, SGFAHC a équipé les différentes coopératives et les postes des eaux et forêts avec 21 motos Sanily.

La Société a mis en place des coopératives de gestion des ressources forestières qui ont suivi des formations. Elle a approvisionné les caisses des coopératives villageoises de montant variant entre 250 000 et 1 000 000 F CFA chacune. Ces caisses permettent aux coopératives d’accorder des prêts aux villageois en vue du développement des activités génératrices de revenus.

Y. Doumbia

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here