Nuit électorale de la Radio Klédu pour le second tour de la présidentielle

1

Comme lors du premier tour de l’élection présidentielle, la Radio Klédu a organisé sa traditionnelle nuit électorale pour le second tour du scrutin présidentiel du 12 aout dernier. La nuit électorale a été organisée en partenariat avec le Conseil national du patronat du Mali (CNPM). C’était dans la Résidence de M. Mamadou Sinsy Coulibaly, promoteur de ladite radio et président du CNPM.

Aussi, comme lors de la première nuit électorale du 29 juillet dernier, de nombreuses personnalités et des fidèles auditeurs de la radio Klédu ont répondu à l’appel pour cette nuit électorale du second tour. Il s’agit des représentants des deux candidats qualifiés pour ce second tour, des opérateurs économiques, des diplomates, des observateurs accrédités et des hommes de médias. Ainsi, autour de l’animateur principal, M. Mahamadou Kane, les représentants de candidats, les observateurs électoraux, des hommes de médias et d’autres personnalités ont débattus sur plusieurs panels.

Le premier panel a été animé par M. Baba Dakono, chercheur et M. Ousmane Dou, journaliste. Ils ont débattu sur le déroulé du scrutin, la mobilisation et l’offre politique. Après eux, l’animateur Mahamadou Kane recevait les observateurs de la COCEM et du POCIM pour parler de leurs missions d’observations. Le troisième et dernier panel a été animé par des politiques Mahamadou Camara, porte-parole D’IBK, M. Nouhoum Sarr, représentant Soumaila Cissé, le Pr Clément Dembélé, porte-parole des Bâtisseurs et M. Hamidou Doumbia, porte-parole de la Coalition Cheick Modibo Diarra. Ils ont tour à tour parlé de l’ambiance qui a prévalu le jour du scrutin, c’est-à-dire, le résumé de la journée électorale et suivi de leur réaction sur le déroulement du vote, de l’offre politique face à la faible mobilisation des électeurs.

Toute chose qui fera dire au Pr Clément Dembélé que les partis politiques n’ont pas de militants mais d’électeurs, d’où son appel à une éducation populaire citoyenne. Ils sont aussi donné leur impression après les premières tendances sorties de plusieurs bureaux de vote à Bamako et dans certaines capitales régionales comme Kayes, Ségou, Mopti et autres localités à travers le pays où plusieurs correspondants de la radio Klédu étaient déployés. A préciser aussi que ces correspondants, déployés sur le terrain ont, durant toute la journée et la nuit électorales, informé directement les fidèles auditeurs de la radio sur le déroulement du vote et les résultats affichés dans les bureaux à la clôture du scrutin.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here