Quarts de finale de la coupe du Mali: Excepté le Réal, tous les cracks sont au rendez-vous

26

Les huitièmes de finale de la 58eme édition de la coupe du Mali se sont disputées le Mardi 14 et Mercredi 15 Août 2018 à travers le pays. Tous les cracks se sont imposés à Bamako où en déplacement à l’intérieur du pays et se sont hissés aux quarts de finale excepté l’As Réal de Bamako qui est tombé à Koulikoro face au CS Dougouwolofila lors de la fatidique séance des tirs aux buts.

Privées de compétition depuis belle lurette à cause de la crise multidimensionnelle qui mine le football malien, les équipes maliennes n’ont que la coupe du Mali comme seule compétition nationale et celles qui veulent disputer les prochaines compétitions africaines des clubs sont obligées d’atteindre au moins la finale de la dame coupe.

Car à la différence des autres années, le Mali n’aura droit à n’engager que deux équipes sur la scène africaine lors de la saison 2018-2019. Les huitièmes de finales ont débuté le Mardi 14 par la confrontation entre les rouges de Bamako et le CF Balanzan de Ségou, le Djoliba Athlétique club de Bamako a pulvérisé son adversaire par le score de six (6) buts à zéro. Le lendemain le Stade malien a de son côté étrillé AS Eliwidj par le score de quatre (4) buts à zéro. Le Club Olympique de Bamako (COB),

L’Association Sportive de Missira (ASOM), le Centre Salif Keita (CSK), Union Sportive du Cercle de Kita (USC Kita), Afrique Football Elite (AFE) et le CS Dougouwolofila de Koulikoro qui a éliminé l’AS Réal de Bamako dans la fatidique séance des tirs aux buts sont les équipes qualifiées pour les quarts de finales de la 58é édition de la coupe du Mali. Signalons que la finale de la 57é édition de la coupe du Mali n’a pas été disputée a cause de la crise qui mine le football malien depuis quelques années. Nous espérons que la présidente du Comité de Normalisation de la Fédération malienne de Football et son équipe mettra tout en œuvre afin que la finale de cette 58é édition de la coupe du Mali puisse être jouée dans une ambiance festive et cordiale.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here