Affaire de faux diplômes à HETEC-MALI : Le Directeur délégué, Souleymane Sangaré menacé de licenciement

2

Pour avoir régulièrement délivré de fausses attestations de diplôme du Master en marketing et administration des entreprises et autres attestations à des étudiants et apprenants fonctionnaires, le Directeur délégué de l’université privée HETEC-Mali est aujourd’hui menacé de licenciement par ses employeurs…
L’affaire de délivrance de fausses attestations en master dans différentes filières à HETEC-Mali ne cesse de défrayer la chronique ces dernières semaines à Bamako. Sonnés par ces malversations, le Directeur délégué, Souleymane Sangaré ayant, contre espèces sonnantes et trébuchantes, délivré de faux diplômes à des étudiants, les promoteurs de cette école supérieure avaient exigé des « explications » à l’indélicat responsable académique. Celui n’étant pas parvenu à justifier ou à cacher ses forfaits, les premiers responsables de HETEC viennent de la mettre en demeure pour qu’il remette les parents et étudiants préjudiciés dans cette affaire dans leurs droits. Sans quoi, il se verra licencier pour faute lourde. Cette décision, selon nos sources, aurait secoué le sieur Souleymane Sangaré, qui en a perdu son latin avec à la clé des ennuis de santé. Il serait actuellement en train de faire des pieds et des mains pour supplier les étudiants bénéficiaires de ces fausses attestations de rester plutôt discrets ou de ne pas trop ébruiter leur situation de floués.

En outre, des inspecteurs de l’Enseignement supérieur ont été envoyés dans l’établissement supérieur pour fouiner dans les dossiers du M. Sangaré. Celui-ci serait même menacé, ces derniers jours, d’une plainte pour faux et usage de faux de la part de certains parents et étudiants

Rappelons que HETEC-Mali est un établissement d’enseignement supérieur privé qui avait acquis une certaine notoriété tant par ses prestations académiques que par ses diplômes. Mais depuis quelques années, la soif de s’enrichir indûment du Directeur délégué Souleymane Sangaré a fini par verser un certain discrédit sur cette université. Souleymane Sangaré, le directeur délégué de l’école HETEC-Mali, doit s’expliquer face aux parents d’élèves, car ces derniers commencent à avoir une crainte pour l’avenir de leurs enfants, inscrits dans cette université. Il doit dire ce qui s’est réellement passé pour que cette forfaiture soit possible dans cette école de renom. Et aujourd’hui, des voix s’élèvent pour demander des explications à M. Sangaré pour ses actes répréhensibles.

Affaire à suivre.

Kassoum TOGO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here