Observation électorale : Un rapport révèle plus d’incohérences au second tour de la présidentielle malienne

2

C’est un rapport troublant qui a été rendu public par la Coalition pour l’Observation Citoyenne des Élections au Mali (COCEM). « La COCEM note que les mêmes incohérences observées lors de l’analyse des résultats du premier tour de l’élection présidentielle se reproduisent pour le deuxième tour à une échelle plus conséquente», a affirmé Fatoumata Dicko, la présidente de la COCEM. Selon la présidente de la COCEM, dans 21 bureaux de vote, il a été observé, autant pour le premier que pour le deuxième tour, que le taux de participation était de 100% et que 100% des suffrages valablement exprimés sont en faveur d’un seul candidat.

Optimisation de la Fonction de Secrétaire et d'Assistant(e) de Direction
En plus des localités sérieusement touchées par ces incohérences lors des deux tours de l’élection présidentielle, la COCEM note aussi que le fait que seulement deux candidats s’affrontent lors de ce scrutin, contre 24 candidats au premier tour, peut avoir impacté sur les bureaux de vote concernés par ces incohérences. «Dans 8050 bureaux de vote, le nombre de voix allouées à un seul candidat excède 80% des suffrages exprimés. 7071 de ces bureaux ont eu plus que 50 votants le jour de l’élection », a poursuivi Fatoumata Dicko.

La COCEM remarque que dans 393 bureaux de vote, 100% des suffrages exprimés sont en faveur d’un seul candidat. C’est dans la région de Tombouctou que se trouve la plupart de ces bureaux(127), 84 sont à Gao et 38 à Mopti. IBK a eu 100% dans 253, soit 52536. Soumaila Cissé a eu 100% dans 44 bureaux, soit 4913 voix. Et 297 de ces bureaux ont eu plus que 50 votants le jour de l’élection. Le taux de participation moyen dans ces bureaux est de 86% et dans 112 bureaux le taux de participation est de 100%.

Dans 112 des 297 bureaux de vote, le taux de participation est de 100% et tous les suffrages exprimés sont en faveur d’un seul candidat comparé à 43 bureaux de vote où les mêmes incohérences ont été observées lors du premier tour. De ces 112 bureaux de vote où le taux de participation est de 100% et 100% des voix sont en faveur d’un seul candidat, la COCEM a relevé que 21 d’entre eux avaient également un taux de participation de 100% et 100% de suffrages exprimés en faveur d’un seul candidat lors du premier tour de l'élection.

La répartition des bureaux de vote avec 100% des suffrages exprimés en faveur d’un seul candidat par cercle a été analysée aussi. Les cercles les plus affectés par lesdites incohérences sont les mêmes qu’au premier tour où les cercles les plus touchés étaient Goundam, Bourem, Gourma Rharous et Menaka.

Cette analyse menée par la COCEM se base exclusivement sur les résultats officiels publiés par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Les chiffres cités dans ce rapport sont issus de l’analyse des résultats bureau de vote par bureau de vote et les détails concernant les bureaux de vote en question sont disponibles et peuvent être mis à la disposition des acteurs qui les demandent.

Comme recommandations, la COCEM demande des clarifications sur lesdits bureaux ; appelle les autorités compétentes à mener des investigations sérieuses pour les 21 bureaux de vote dans lesquels le taux de participation était de 100% avec 100% de suffrages exprimés en faveur d’un seul candidat lors du premier et du deuxième tour de l'élection présidentielle afin d’aider à la compréhension de ces données. Par ailleurs, la COCEM recommande la légalisation de la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote dans la loi électorale.

Soumaila T. Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here