La flèche « mortelle » de Boubou Lah à Moussa Bah de ‘’Sabati 2012’’ : «Tu répondras de tous tes mensonges devant Dieu et tu n’échapperas point au châtiment du Jugement Dernier ! »

3

Le jeudi 09 août 2018, un débat contradictoire aux allures farouchement partisanes, s’est tenu sur la radio ‘’Kledu’’ entre les deux finalistes du scrutin présidentiel du 12 août dernier. Il s’agissait, en effet, du camp Ibrahim Boubacar Kéita, défendu par le très controversé Moussa Bah du mouvement ‘’Sabati 2012’’ et le camp Soumaïla Cissé, avec comme porte-parole, Dramane Diarra, président de la jeunesse de l’URD.

C’est donc dans une atmosphère de haute tension politique et intellectuelle que les échanges se sont déroulés. Ainsi, le jeune Moussa Bah, président de l’association ‘’Sabati 2012’’, qui avait été récemment l’objet de terribles controverses au sein de l’opinion publique, l’accusant pour ses collisions opportunistes avec le régime sous le couvert de l’Islam dont il semble dorénavant se servir à des fins personnelles, a été sujet aux pires diatribes des auditeurs qui y ont quasiment tous vu, un être « répugnant » et « méprisable », en un mot, un « traître ».

Pour rappel, ce mouvement politico-religieux (Sabati 2012) avait joué un rôle magistral dans l’élection d’IBK en 2013 à une époque où des instituions et personnalités islamiques du Mali avaient usé de toute leur influence pour conditionner la conscience populaire malienne vers le choix du candidat Ibrahim Boubacar Kéita comme nouveau Président de la République. Et Moussa Bah avait été un acteur central dans cette extraordinaire force de mobilisation. Cela, en faisant devant tous, la promesse solennelle de lutter farouchement contre tous les abus auxquels se livrerait le régime démocratiquementélu.

Mais durant tout un quinquennatpourtant émaillé de dérives et scandales en tous genres, le même Moussa Bah s’est systématiquement tenu à l’écart de la scène publique en restant muet comme une carpe et cela n’avait pas manqué de susciter la révolte et l’indignation de la masse électrice qui y voyait manifestement un acte de traîtrise venant d’un jeune leader musulman ayant pourtant juré sur sa neutralité citoyenne en défendant, bec et ongles, la cause des opprimés. Mais aujourd’hui, non seulement, le mouvement ‘’Sabati 2012’’ de Moussa Bah ne s’est opposé à aucune outrance du régime IBK, mais pis, il en est venu à être entièrement acquis désormais à la cause de celui-ci en dépeignant son bilan, quasiment tout en rose quand on sait, en vérité, combien il est calamiteusement décevant.

Et c’est précisément ce qui explique l’irrépressible colère du vieux Boubou Lah, lui aussi, célèbre leader d’opinion et homme de média, à l’encontre de Moussa Bah qu’il perçoit comme un des pires exemples pour la jeunesse malienne. C’est pourquoi, l’homme ne lui a pas fait de cadeau en régissant à l’émission, en ces termes : «Tu répondras de tous tes mensonges devant Dieu et tu n’échapperas point au châtiment du Jugement Dernier !

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here