Championnat d’Afrique des U18 Féminin : L’arrière malienne élue MVP

21

Assetou Sissoko a été élue Meilleure Joueuse du Championnat d’Afrique des U18 Féminin, Elle a inscrit un total de 132 points dans la compétition. Elle a remercié son équipe, même si elle a remporté le trophée individuel.

« Depuis que nous sommes ensemble, nous nous assurons d’agir en équipe. Cela signifie gagner comme une équipe », a déclaré la joueuse.

Il paraissait évident qu’elle allait décrocher une place dans le Cinq Majeur lorsqu’elle a démarré avec 22 points lors de la première journée contre la République démocratique du Congo.

En finale contre le Mozambique, elle a ajouté 25 points, 11 rebonds et 4 passes décisives à ses statistiques déjà impressionnantes.

« Il n’aurait pas été possible de réaliser cet exploit sans les personnes autour », a ajouté Sissoko, qui a déclaré que ce fût une surprise lorsqu’elle a été annoncée comme étant la MVP.

Maintenant que le Championnat d’Afrique des U18 Féminin est terminé, elle attend avec impatience l’année prochaine et la Coupe du Monde de Basketball U19 Féminin de la FIBA.

« Nous nous sommes battues pour cette qualification et nous voulons nous assurer que nous ferons une aussi bonne prestation que celle réalisée ici. »

En plus du trophée de MVP, Sissoko a également remporté le prix de la meilleure tri-pointeuse, avec 42% de réussite, et le trophée de la meilleure marqueuse.

La Mozambicaine Filipa Calisto, a assisté à la finale sur le banc en raison d’une blessure.

Mais elle s’est dit heureuse d’avoir accompli un tel exploit. « Le Mali était très fort et nous ne pouvions pas les dominer. Mais nous venons de nous qualifier pour la Coupe du Monde de Basketball 19 Féminin de la FIBA et cela nous comble beaucoup », a déclaré Calisto, qui attend maintenant sa guérison.

La Malienne Aminata Sangaré, l’Angolaise Alexia Dos Santos Dizeko et la Rwandaise Bella Murekatete figurent toutes dans le Top 5 du tournoi.

Le Cap Vert a reçu le trophée du fair-play.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here