Ibrahim Boubacar Keita à propos de sa réélection : « Je serai le président de toutes les Maliennes et de tous les Maliens »

5

Lundi 20 août 2018, à l’issue de la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle donnant la victoire au président sortant, Ibrahim Boubacar Keita, celui-ci prit d’émotion, a fait une adresse à la nation en réitérant tout son engagement à toujours servir le Mali dans les cinq prochaines années.

C’est parti pour un nouveau mandat de cinq ans ! Ibrahim Boubacar Keita a été déclaré vainqueur à l’issue du second tour de la présidentielle de 2018 par la cour constitutionnelle du Mali. Heureux de cette occasion, le président sortant réélu pour un nouveau mandat n’a pas manqué à adresser ses vifs remerciements à tous les citoyens maliens de tous les bords qui ont accepté de sortir pour voter pour lui, pour le Mali, dit-il. Ibrahim Boubacar Keita s’engage à cette occasion à servir, rien d’autre que le Mali. « En votre nom à tous, je servirai le Mali selon les principes républicains. Passionnément. Avec dévouement et intégrité. Pour assurer à notre pays la paix, le développement économique et social, et un rayonnement mondial qui lui sied conformes à son attente et dignes de son grand destin », a soutenu le nouveau président de la République du Mali.

Cette élection, grâce aux citoyens engagés pour la cause du Mali, dit-il, a déjoué tous les pronostics et a montré au monde que le Mali est un grand pays. Le nouveau locataire de Koulouba n’a pas manqué à remercier les forces de défense maliennes ainsi que tous les partenaires nationaux et internationaux, les observateurs ayant tous contribué à la bonne organisation de ce scrutin qui s’est passé dans un contexte difficile. Il a profité de cette occasion pour appeler tous les citoyens maliens au travail, au dévouement pour le Mali. Le président IBK n’a pas oublié à féliciter le taux de participation obtenue lors de cette élection. À ses dires, ce score aurait pu être meilleur, néanmoins il trouve qu’elle doit conduire à une réflexion profonde sur les institutions maliennes. « À tous ceux d’entre vous qui ont porté leur suffrage sur d’autres candidats que moi, je voudrais vous demander de continuer à croire en notre Nation, le Mali », a-t-il invité les Maliens.

IBK veut faire de la consolidation du pluralisme culturel malien le ciment de l’unité nationale qui doit être consolidé pour le développement du Mali. Il lance alors un appel vibrant au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, en l’invitant à la communion autour du développement du Mali : « À mon jeune frère, Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition républicaine, je voudrais tendre la main. Après la bataille électorale, il y a les retrouvailles. Car pour bâtir un avenir de tous les possibles, le Mali doit pouvoir compter sur toutes ses filles et tous ses fils. Chacun aura sa place. La République n’exclura personne. J’en serai le garant. »

À l’occasion de cette déclaration, le président élu des Maliens a exprimé son souhait qui n’est qu’une partie de son projet de gouvernance de faire de l’épanouissement de la jeunesse son principal champ d’action. Tous les jeunes entrepreneurs, bâtisseurs et leaders du Mali de demain seront tous accompagnés, a-t-il rassuré.

Pour la réalisation de ces souhaits, le nouveau président du Mali n’a pas cessé à appeler tous les citoyens à former un seul bloc uni. Avant de terminer, il réitère son engagement pour le Mali : « […] Notre grand Mali ira encore plus loin. Nous n’avons pas le choix. Nous ne devons pas échouer. Nous ne pouvons pas échouer. Inch’Allah, nous n’échouerons pas ! »

Fousseni TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here