Ils ont dit après la marche

2

Choguel Kokala Maiga, président du MPR « La résistance est un devoir pour les maliens avec ce qu’on vient de voir lors de ces élections … »
« Ces élections ont été entachées d’irrégularités et il y a bien eu des bourrages d’urnes au nord du Mali en faveur d’IBK ; comment des villes dont la majeur partie de la population vivent dans des camps des refugiés peuvent voter pour un candidat. Il y a eu bourrage d’urnes dans ces villes et en faveur d’IBK. Ces résultats truqués ne reflètent pas le vote des maliens, raison pour laquelle ils sont sortis massivement ce matin pour dire à la face du monde qu’ils n’accepteront plus jamais qu’on leur vole leur victoire. Ceux qui ont empêché l’armée malienne de franchir les portes de Kidal ont été les premiers à féliciter IBK, on n’ignore le deal qui existe entre lui et ces bandits armés. Notre cause est juste et noble. Les causes justes finiront toujours par triompher, elles gagneront les esprits, les cœurs et le territoire. C’est une cause pour l’avenir. La résistance est un devoir pour les maliens avec ce qu’on vient de voir lors de ces élections. Si on ne le fait pas, on va se réveiller un jour et voir à la tête du pays président élu de l’extérieur pour nous gouverner, avec un pays qui n’est pas indépendant et souverain»

Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath
« Ce combat n’est pas un combat de deux ou trois jours mais un combat de longue haleine…»
« Ce combat que nous avons entamé ensemble et dont il aboutira n’est pas un combat de deux ou trois jours mais un combat de longue haleine, nous emporterons la victoire. Le peuple malien n’acceptera plus qu’on lui vole sa victoire. Que IBK et ses acolytes sachent que le peuple malien est un peuple fier et que ces camions qui aspergent de l’eau chaude ne pourront pas empêcher le peuple de réclamer sa victoire. Moussa Traoré avait déployé plus de moyens que lui pour réprimer le peuple qui a fini par le chasser du pouvoir. Nous remercions le chérif de Nioro pour sa constance et sa clairvoyance. Après avoir soutenu IBK en 2013, il a fini par le lâcher sachant bien qu’il n’a aucune solution pour panser les plaies du Mali. IBK est le président de la communauté internationale et des bandits armés mais pas le président des maliens qui continuent de réclamer leur victoire volée»

Harouna Sylla dit Roberto magic sapeur, artiste
‘’ Mieux vaut rejoindre les martyrs du 26 Mars 1991 que d’accepter qu’on nous vole notre victoire’’
« Quiconque veut voler notre victoire marchera sur nos cadavres. Si les maliens cèdent sous ces menaces qui sont brandit par le pouvoir en place, ils auront trahi ceux qui ont bravé les balles du dictateur Moussa Traoré pour la cause de la démocratie malienne. Mieux vaut rejoindre les martyrs du 26 Mars 1991 que d’accepter qu’on nous vole notre victoire. IBK a été acclamé en 2013 par les maliens et à cause de ses pratiques, il a été haï par ces mêmes maliens. L’exemple du chérif de Nioro qui avait demandé à ses disciples de le suivre et qui ne veut plus le voir est frappant. »

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here