Industrie: Les acteurs à pied d’œuvre pour promouvoir la qualité au Mali

1

La salle de réunion de l'Agence Malienne de Normalisation et de Promotion de la Qualité (AMANORM), sis à Hamdallaye ACI 2000 de Bamako a abrité, le lundi 27 août 2018, la cérémonie d’ouverture de l'atelier national de formation aux exigences de la norme ISO 14001 version 2015 organisé par le Programme Système Qualité de l'Afrique de l'Ouest(PSQAO).

A l’issue de cet atelier de trois jours, environ 25 personnes ressources seront sensibilisées et formées en Système de management environnemental (SME) au Mali. La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par Mme Ag Erless Oumou Coulibaly, conseiller technique au ministère du développement industriel, en présence des représentants de l’Union Européenne comme Julien Bouzon, du directeur général de l’Amanorm, Yaya Niafo et d’autres responsables du secteur public et privé.

Dans son allocution, Julien Bouzon, chef d’équipe économie et gouvernance à la délégation de l’Union Européenne au Mali a fait savoir que le projet d'appui à la politique qualité de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest) est soutenu par l'enveloppe régionale du Fonds Européen de Développement, à hauteur de 7,8 milliards de FCFA pour la période 2014-2018 et pour l'ensemble de la sous-région.

Avant d’ajouter que L'ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le développement industriel) est le partenaire de mise en œuvre de ce projet. « Grâce à cet atelier de formation, les différentes branches du secteur privé malien, sous l'égide de l'AMANORM en particulier, vont renforcer un aspect spécifique et majeur de leur compétitivité: leur capacité à se conformer à des normes environnementales, dont la norme ISO 14001version 2015, destinée à être utilisée par les organismes de toute taille, privés et publics, souhaitant gérer leurs responsabilités environnementales d'une manière systématique », a-t-il dit. Selon Julien Bouzon de l’UE, la promotion de la norme ISO 14001 version 2015 est une faveur pour la viabilité des entreprises à long-terme.

A l’en croire, en plus du projet qualité qui finance cet atelier de formation, l'UE va lancer prochainement un nouveau projet compétitivité, d'un total de 3,6 milliards de FCFA. Quant à Mme Ag Erless Oumou Coulibaly, conseiller technique au ministère du développement industriel, elle a fait savoir que l'objectif général de cet atelier est le renforcement des disponibilités d'expertise en système de management environnemental (SME) dans la sous-région.

De manière spécifique, dit-elle, il s'agira de former 25 personnes ressources nationales aux exigences de la norme ISO 14001 version 2015. A ses dires, l’un des résultats attendus de cet atelier de formation est de faire en sorte que les organisations et entreprises soient informées de l'existence de nouvelles compétences en SME au niveau national.

Pour elle, la mise en œuvre en cours du Programme contribuera au développement d'un environnement propice des affaires et permettra ainsi aux entreprises de la région ouest africaine d'être plus compétitives à l'exportation, grâce au renforcement des infrastructures nationales et régionales de la qualité. Mme Ag Erless Oumou Coulibaly a exhorté les participants à plus d'assiduité, de participation active et d'abnégation en vue de tirer meilleur profit des connaissances qui seront livrées durant cet Atelier.

« A l'issue de l'atelier, je vous souhaite tous de passer avec succès l'évaluation en SME et qu'à terme les entreprises / organismes disposent d'un noyau qualifié d'expertise nationale en SME. Aucun effort ne sera ménagé pour le développement d'une infrastructure nationale de la qualité adaptée, pertinente, efficace et efficiente et par conséquent celui du management et de la promotion de la qualité dans notre pays », a-t-elle conclu.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here