Reconnaissance : Yaya Maiga distingué Ciwara

13

La mairie de l’Hippodrome a abrité ce samedi 25 août 2018, la cérémonie de décoration de Yaya MAIGA, inspecteur des douanes, par le Réseau des jeunes pour le développement (RJD) de l’Hippodrome. Pour ses nombreux et loyaux services rendus aux populations dudit quartier, Yaya MAIGA a été élevé au mérite de Ciwara par la jeunesse de l’Hippodrome qui ne tarit pas d’éloges à son endroit.

L’événement était placé sous la présidence du maire de l’hippodrome, Nouhoum COULIBALY, en présence du chef quartier de l’hippodrome, Madou Koné ; du président du Réseau des jeunes pour le développement (RJD), Karim TRAORÉ ; des notabilités du quartier. On y notait également la présence du deuxième adjoint au Maire de la commune II, Mamadou Kaou TOURE ; du représentant de l’Association Hipo-Sanya, Mamoutou TRAORE ; du représentant du chef de village de Banankoro, etc.
Le président du RJD, Karim TRAORÉ, a souligné que cette cérémonie marquait la reconnaissance de l’ensemble des populations du quartier de l’Hippodrome, voire de toute la commune II, au lauréat, l’inspecteur de douanes Yaya MAÏGA, non moins président de l’Association ‘’Hipo-Sanya’’ pour l’ensemble de ses œuvres de bienfaisance dans le quartier.
Selon lui, Yaya MAÏGA a été désigné à la suite d’un sondage initié par le RJD pour identifier tous ceux qui s’investissent dans le développement du quartier. « L’unanimité a été faite autour Yaya MAÏGA par rapport au rôle important qu’il joue dans le développement de ce quartier. C’est pourquoi notre association a initié ce trophée pour l’encourager et inciter d’autres bonnes volontés à se manifester auprès de la jeunesse », a expliqué M. TRAORÉ. De ses explications, il ressort que Yaya MAÏGA, qui est également membre du Comité de développement du quartier (CDQ) de l’Hippodrome, a beaucoup fait dans le quartier, dans divers domaines, notamment, l’environnement, le social. Par exemple, a-t-il fait savoir, chaque année, il fait le grattage de la rue Danfaga à ses frais.
En plus de Yaya MAÏGA, d’autres personnalités sont sur la liste des lauréats RJD pour leur engagement auprès de la jeunesse.
« Il faut que chacun se mobilise pour apporter sa pierre à l’édifice. Ce qui me préoccupe davantage, c’est qu’il n’y ait pas de rupture dans la collecte et l’enlèvement des ordures. Sinon, ça remet tout le travail déjà fait en cause. Souvent pour la journée de salubrité ou de curage des caniveaux, on est souvent obligé de courir derrière les ouvriers de gauche et à droite. Je suis très content et très ému », a-t-il souligné.
À l’issue de cette cérémonie, l’inspecteur MAÏGA a déclaré à la presse : « Cette distinction a été une surprise pour moi. Je suis très content et très ému. Je suis beaucoup intervenu dans le cadre de l’assainissement dans la commune. J’ai réalisé des points d’eau pour les femmes. Chaque année, j’appuie les jeunes de mon quartier pour l’entretien de la rue Danfaga. Je suis très motivé après ce trophée, et je tiens à donner désormais le bon exemple. À la grande surprise, j’ai été nommé président de l’Association ‘’Hipo-Sanya’’ en remplacement du Pr Bayo. Depuis lors, je me suis investi dans les œuvres de bienfaisance et d’intérêt public. C’est ce qui m’a valu cette récompense que les jeunes du quartier Hippodrome ont bien voulu m’attribuer. Je dédie ce Ciwara aux membres de l’Association ‘’Hipo-Sanya’’ et à l’ensemble de la jeunesse. J’invite les autres à faire autant que moi pour mériter ce Ciwara ».
Pour sa part, le maire de l’Hippodrome, Nouhoum COULIBALY, a salué cette initiative de la jeunesse de son quartier qui s’inscrit dans nos traditions.
« Nous nous souvenons du travail gigantesque qu’il a fait en commune II, notamment pour le curage des caniveaux l’Hippodrome, l’appui à la semaine d’assainissement initier par la mairie de la commune II, le soutien aux travaux de ramassage d’ordure de dépôts de transit de Médina-Coura initié par l’honorable Hadi NIANGADOU. Il est généreux et prêt à servir son quartier, sa commune et sa nation », a témoigné M. COULIBALY. Notons que cette cérémonie a été marquée par la projection d’un film documentaire sur les actions d’assainissement de l’Association ‘’Hipo-Sanya et de son parrain Yaya MAÏGA.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here