Mali-Chine : Le président , Ibrahim Boubacar Keïta en visite de travail à Beïjing

26

Constance et fidélité réciproques, respect et estime mutuels, un partenariat multiforme qui se bonifie d’année en année… Ces quelques constats parmi tant d’autres caractérisent bien les relations entre le Mali et la Chine. Ces relations vont certainement connaître un nouveau développement qualitatif avec la visite de travail que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a entamée hier en République populaire de Chine. Une réelle opportunité d’ouvrir un nouveau chapitre dans les relations inébranlables entre Bamako et Beïjing.

Cette visite intervient à la veille de l’investiture du président Keïta pour un second mandat et avant un sommet Chine-Afrique officiellement appelé sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) et pour lequel la quasi-totalité des dirigeants africains convergeront vers Beijing. Cette visite de travail en Chine, le géant asiatique et mondial, reconnu désormais en tant que tel depuis au moins deux décennies, marquera l’agenda international du deuxième mandat du président Ibrahim Boubacar Keïta. En effet, il s’agit de sa première visite officielle depuis sa réélection. Plus qu’un symbole, c’est un acte fort dans la relation bilatérale.

C’est donc hier en milieu de journée que le chef de l’Etat est arrivé à Beijing. Il a été accueilli à l’aéroport international de Beijing par les autorités chinoises, avant qu’il ne se rende à l’hôtel Sheraton où il s’est installé. Le chef de l’Etat est accompagné de son épouse, Mme Keïta Aminata Maïga. La délégation présidentielle comprend notamment le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly et son collègue de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré. Interrogé par la presse nationale à son arrivée à l’hôtel, le président Ibrahim Boubacar Keïta a expliqué que compte de la coïncidence des dates de l’investiture et du sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) de Beijing, le président chinois Xi Xinping, l’a invité en visite de travail. «C’est un grand bonheur pour nos deux pays. Ça prouve également la solidité et la profondeur des liens entre nos deux pays, l’amitié renouvelée. Et je dis toujours que le Mali est un pays de parole. Nous n’avons jamais hésité sur les grands sujets.

Nous avons toujours été aux côtés de la Chine et la Chine a toujours été à nos côtés», a indiqué en substance le chef de l’Etat. Le clou de la visite sera un entretien qu’aura demain vendredi le président de la République avec son homologue chinois, Xi Jinping. La rencontre se déroulera au Grand palais du peuple. Ensuite, le chef de l’Etat rencontrera le président de l’Assemblée nationale populaire de Chine qui le recevra à dîner. L’on ne manquera pas en cette nouvelle occasion de souligner l’importance du partenariat sino-malien comme le faisait il y a quelques jours dans nos colonnes, Zhu Liying, l’ambassadeur de Chine au Mali. «Depuis 1960, l’année de l’établissement de nos relations diplomatiques, nos deux pays sont liés par une amitié fraternelle, traditionnelle et profonde. De nombreuses réalisations ont été faites dans tous les domaines. Attentive au développement du Mali, la Chine ne cesse d’apporter sa contribution aux infrastructures, à la jeunesse et à la santé», a indiqué le diplomate. Et de citer quelques réalisations de ces dernières années comme la Cité universitaire de Kabala (la plus grande en Afrique de l’Ouest), le Centre de formation professionnelle, récemment inauguré, des constructions significatives comme le 3ème pont de Bamako.

Envoyés spéciaux

Salim TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here