5,2 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire au Mali

1

Ursula Müller, la sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires des Nations unies boucle une visite de 72 heures dans le pays. La diplomate allemande s’est rendue jeudi à Bankass, dans la région de Mopti, pour s’enquérir des conditions des vie des milliers de personnes déplacées du fait des conflits intercommunautaires.

C’est en raison des conflits intercommunautaires que Mariam Bolly et sa famille ont dû fuir leur village natal dans le cercle de Koro pour se retrouver dans la commune de Bankass dans la région de Mopti, au centre du Mali.
"Les troupeaux sont partis sous d’autres cieux à cause des violences. Le quotidien est devenu un véritable enfer. Nous n'avions plus d’argent, plus de quoi manger", explique t-elle.

Ousmane Oumar Barry, s’est lui aussi réfugié dans le cercle de Bankass pour fuir les violences entre Peuls et Dogons dans sa commune de koporopè dans le cercle de Koro dans la région de Mopti.
"Nous n’avons rien laissé dans notre village, nous avons tout perdu à cause des conflits intercommunautaires. Ce que nous voulons aujourd’hui, c’est la paix. Car avec la paix, nous allons avoir à manger et nous pouvons à partir de cet instant-là prendre des dispositions pour retourner chez nous", raconte-t-il.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here