Alioun Gueye, président Réseau national de la jeunesse (RENAJEM) Les gens sont sortis massivement, nous nous en réjouissons. Malgré la pluie, les gens sont restés pour nous écouter.

0

Cela est une marque d’intérêt pour le motif de la mobilisation. Nous nous réjouissons de la décision du président de la république, Ibrahim Boubacar Keita, qui a « tendu sa main » à son jeune frère Soumaïla Cissé et à tous les opposants afin de tourner la page pour la paix au Mali. Nous demandons aussi au gouvernement de libérer les camarades détenus politiques, Paul Ismamaël Boro et Moussa Kimbiri, pour l’apaisement du climat social et la réconciliation des cœurs et des esprits. Nous appelons aussi les autorités religieuses, coutumières, les organisations de la société civile, les légitimités traditionnelles, les femmes, les jeunes à se mobiliser chacun les concernant pour ramener la paix dans notre pays. C’est une affaire de tous et de chacun. Malgré les difficultés enregistrées dans l’organisation de la présidentielle, il faut reconnaitre que majorité et opposition y ont tous été associées. Donc, s’il y a des problèmes, je pense que c’est ensemble, main dans la main que ces acteurs doivent se mobiliser pour en tirer les leçons et épargner le pays de la crise.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here