Cohésion sociale : Mme Djènèba N’diaye appelle les acteurs politiques à la retenue

23

Seule candidate parmi les 24 à la précédente élection présidentielle, Mme Djènèba N’diaye était face à la presse, dans le but d’appeler les autres candidats malheureux à apaiser le climat social. Elle a demandé aux uns et aux autres de cultiver davantage le patriotique dont les Maliens ont toujours fait preuve. C’était ce vendredi 31 août 2018, à la Maison de la presse.

Selon elle, suite à la proclamation des résultats de la présidentielle, nous observons avec inquiétude une menace croissante sur la paix et la stabilité sociales du fait que l’arrêt de la Cour ne fait pas l’unanimité au sien de la classe politique. Au vu de ce climat tendu et délétère qui prévaut, annonçant une crise post-électorale nous appelons, dira-t-elle, l’ensemble des forces vives à créer et maintenir un climat politique apaisé dans l’intérêt supérieur de la nation malienne et à s’inscrire dans une dynamique de légalité.

Elle a enchaîné son intervention par une invitation à l’ensemble des Maliens à prendre conscience de l’importance des défis auxquels notre pays fait face et à consacrer leur énergie à l’accompagnement du Président de la République dans l’accomplissement de l’exaltante mission qui lui incombe pour le bonheur de tous les Maliens. Le Mali, c’est ce pays multiséculaire avec une histoire riche en enseignements et qui, de tout temps, a été un modèle de paix, de tolérance et de pardon. Le Mali, c’est notre nation à tous, notre patrie à tous et nous n’aurons ni ne pourrons avoir rien de plus précieux que ce beau pays qui doit faire notre fierté. D’ailleurs, selon elle, nous n’avons pas à imiter ces pays qui ont été et qui continuent d’être ravagés par des conflits post-électoraux, avec son lot de victimes innocentes. A ses dires, notre patrie n’a rien à envier à ces pays car nous sommes une nation très solide, issue d’un brassage très fort et dont les racines remontent très loin. A cet effet, elle a lancé un appel en faveur de la non-violence, à œuvrer pour la paix car pour le Mali, aucun sacrifice n’est et ne sera de trop.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here