Environnement: Appropriation des cibles des ODD et la CDN à l’endroit des CPS et des CADD

17

L’Agence environnemental et du Développement Durable (AEDD) sur appui financier et financier du PNUD a organisé le 3 septembre 2018, à l’Hôtel Kimpeski de Bamako, un atelier d’information, de sensibilisation et d’appropriation des cibles des ODD (Objectifs du développement durable) et la CDN (contribution déterminée au niveau national) à l’endroit des agents des Cellules de planification stratégique (CPS) et de la Cellule d’appui à la décentralisation et à la déconcentration (CADD). Le Directeur général de l’Aedd, Bouréima Camara en compagnie du représentant pays Pnud Mali, Oumar Tamboura, a présidé les échanges.
L’objectif visé par ledit atelier, selon Bouréima Camara, est essentiellement d’informer, de sensibiliser les acteurs au niveau national sur la feuille de route, le plan d’investissement de mise en œuvre de la contribution déterminée au niveau national du Mali et les cibles des objectifs de développement durable (ODD). En d’autres termes, échanger pour savoir au maximum sur la contribution nationale et sur les ODD pour que soit assuré la vie de notre pays.
C’est pour cette raison, dit le directeur général de l’Aedd, Bouréima Camara, j’invite tous les participants à prendre activement part aux échanges, pour améliorer vos connaissances sur le processus des ODD et la CDN. Je pense, dit-il, que cet atelier permettra de bien préciser les actions permettant d’atteindre les résultats des ODD et de la CDN. L’atelier n’aurait pas lieu sans le soutien financier et technique du PNUD. «Nous remercions le PNUD pour son soutien qu’il a apporté pour la réalisation de cet atelier. Nous réitérons la disponibilité de notre département à accompagner le processus pour le développement durable et résilient aux changements climatiques au Mali», a indiqué Bouréima Camara. Selon lui, les actions d’atténuation et d’adaptation proposées dans la feuille de route CDN totalisent un coût respectivement de 34,68 milliards Us et 1,062 milliards Us pour la période 2015-2020. Avec l’entrée en vigueur de l’accord de Paris, explique le directeur de l’Aedd, la mise en œuvre de ces actions est une nécessité et elle demandera à la fois une organisation cohérente et adéquate et une mobilisation des financements tant au niveau national qu’international. Pour ce faire, souligne-t-il, le Mali avec l’aide de ces partenaires (Pnud, NDC-Parership, la coopération Allemande), a entamé des réflexions sur l’élaboration d’une feuille de route et d’un plan d’investissement de mise en œuvre de sa CDN.
Oumar Tamboura, représentant pays du Pnud, s’est réjouit de la tenue de ces échanges qui s’inscrit dans le cadre d’un processus qui a été inclusif, avant de rappeler toute l’importance de ce processus pour les PTF notamment le PNUD. Oumar Tamboura a sollicité l’engagement de tous les acteurs (structures gouvernementales, société civile, secteur privé, collectivités) pour la réussite des travaux et du processus. Le PNUD, a-t-il conclu, réitère son soutien et son engagement sans faille aux côtés de l’Aedd pour l’accompagner.
Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here