Dr Nango Dembélé en visite dans la zone IER de Cinzana : « Les chercheurs sont les bérets rouges du secteur agricole »

2

Le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, accompagné d’une forte délégation, a effectué une visite de terrain le vendredi dernier à l’Institut d’Economie Rurale (IER) à Cinzana. Au cours de cette visite, il s’est rendu au laboratoire de biotechnologique de la station de recherche agronomique où il a été impressionné par le travail titanesque fait par les chercheurs maliens.
La délégation ministérielle était composée du Directeur de l’IER, M. Aboudoulaye Amadoun, du chef de la station de recherche agronomique de Cinzana, Dr Zoumana Kouyaté et du représentant de la FAO au Mali, M. Amadou Diallo et de nombreux chercheurs.

Au cours de la visite, les chercheurs ont présenté au ministre et sa délégation, les différentes variétés de mil (Guéfoué 16, Toroniou C1, Sanioba 03), de Fonio (Namsubani, Niatia, Banco Kokuntre), de Niébé (Jiguiya, Korobalen, Wilibali, Ghana Shani, Sangaraka et Duna Fana) qu’ils ont mis au point.

« La recherche me tient à cœur. Il nous faut un système de recherche performant car la recherche est très importante dans la transformation de l’agriculture au Mali. On ne peut pas continuer avec une agriculture qui consomme la productivité, d’où l’augmentation de la productivité à l’hectare », a expliqué le ministre Nango Dembélé. Qui a souligné que cette visite lui a permis d’avoir des arguments pour avancer dans le domaine de la recherche.

« Sans la recherche, rien n’est possible. C’est pour vous dire que les chercheurs sont les bérets rouges du secteur agricole », a déclaré le ministre Nango Dembélé lors de sa visite au laboratoire de biotechnologique de la station de recherche agronomique de l’IER à Cinzana pour s’imprégner des difficultés auxquelles sont confrontés les chercheurs.

Après une large présentation de la station, le chef du laboratoire a évoqué un certain nombre de difficultés auxquelles son service est confronté notamment, l’instabilité de la connexion internet et l’insuffisance de financement des activités de recherche, entre autres.

Connaissant bien les problèmes liés à la recherche, le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, s’est engagé à y trouver des solutions. Pour lui, avec le changement climatique, l’on a besoin d’une recherche performante.

« Je suis très satisfait de cette visite parce que j’ai constaté une expertise. Les variétés que nous avons pu visiter sont une découverte. J’ai l’intention de rencontrer très rapidement les Directeurs pour voir quelles dispositions on peut prendre pour une grande diffusion de ces variétés. Je ne croyais pas qu’on avait de telles variétés au Mali », a indiqué le ministre Nango Dembélé.

Il faut rappeler que la station de recherche agronomique de Cinzana a été créée en juillet 1979 et inaugurée en 1983. Elle est l’une des huit (8) stations de l’IER sur une superficie 277 ha. La station a pour objectif d’améliorer et sécuriser la production des principales cultures sèches : mil, niébé, sorgho, fonio et sésame.

Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here