Coexistence pacifique, Consolidation de la paix et Réconciliation au Mali : Le FAMOC à la rencontre de la société civile sur son appel à propositions de projets.

22

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Pays du Danemark 2017-2018 pour le Mali, le Fonds d’Appui aux Moteurs du Changement (FAMOC) qui venait de lancer un appel à propositions de projets, est allé à la rencontre des organisations de la société civile la seconde cible de l’appel en dehors des médias. L’objectif assigné à cette rencontre qui s’est déroulée le mercredi 5 septembre 2018 à l’hôtel Radisson était pour le FAMOC de se faire d’une part connaître des potentiels bénéficiaires de son financement, et d’autre part d’éclairer la lanterne des uns et des autres sur les contours de son offre.

A la baguette de ces deux points inscrits à l’ordre du jour de la rencontre, les sieurs Frédéric CABORE et Seybou TRAORE respectivement chef d’Equipe et chef Projet FAMOC. Selon la présentation faite par le chef d’Equipe, le FAMOC est une composante du Programme Pays 2017-2022 du Danemark au Mali. M. Frédéric CABORE a estimé que l’objectif du FAMOC est de promouvoir une société malienne plus pacifique, résiliente et respectueuse des droits humains. « Parmi les trois programmes thématiques compris dans le Programme pays bilatéral du Danemark pour le Mali, la FAMOC fait partie de la thématique « Coexistence pacifique, Consolidation de Paix et Réconciliation. » a expliqué M. CABORE.

C’est dans le sens de cette ‘’Coexistence pacifique, la consolidation de la paix et la réconciliation’’ que doivent être orientés les projets dont l’appel à proposition est l’objet principal de la rencontre du jour, dira Seybou Traoré. Selon lui, l’objectif visé par l’Appel à Propositions de Projets est de permettre à la société civile malienne et en particulier les organisations monitrices de changement des jeunes et des médias de jouer un rôle de premier plan dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humains et de la prévention contre l’extrémisme violent. La présentation faite par le Chef Projet du FAMOC de cet appel à propositions, a aussi abordé les organisations bénéficiaires ainsi que les différents guichets établis auxquels elles sont appelées à postuler.

Organisations Bénéficiaires du FAMOC

En termes d’organisations bénéficiaires du fonds, le FAMOC travaille avec une définition ample de la Société Civile. Ses bénéficiaires sont soit :
I – « des jeunes »
1. une structure (ou groupement) ou un individu qui mène des activités ciblant les jeunes,
2. une structure (ou groupement) dont le Bureau exécutif et/ou le Conseil d’Administration est composé d’une forte proportion de jeunes.
Tout individu ou structure pour être bénéficiaire doit être engagé dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humains, et de la prévention contre l’extrémisme violent (Effet direct 1).
La définition de jeunes suit celle de l’Institut National de la Statistique du Mali (INSTAT): la tranche d’âge de 15 à 35 ans.
Les cibles du FAMOC : les guichets

« Les projets doivent être novateurs et avoir un impact certain et durable au plan local et/ou national. » a déclaré le Chef de Projet selon qui la répartition des fonds par appel à proposition se fera à travers quatre guichets. Il s’agit d’un Guichet A réservé aux organisations présélectionnées que sont l’AJCAD, Studio Tamani, Think Peace, CAPDH et la CNDH. Ensuite vient le Guichet B1 auquel pourront postuler des organisations formelles avec un track record et une capacité institutionnelle et organisationnelle confirmée. Le Guichet B2 concerne les organisations formelles avec un track record et une capacité organisationnelle moins consolidée pour exécuter des projets avec des budgets inférieurs au B1. Enfin un Guichet C qui incombe aux organisations, associations, mouvements et groupes informels voire individus portant des projets reconnus d’intérêts publics (principalement de la jeunesse) avec des idées et des initiatives innovatrices correspondant aux domaines du FAMOC. L’Appel à proposition de projets, le premier du genre au niveau du FAMOC venait ainsi d’être su des organisations de la société civile malienne. Celles-ci ont porté un intérêt particulier à l’offre à travers des questions de compréhension que les unes et les autres ont posé à l’Equipe FAMOC.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here