Hôpital Mère Enfants “LE Luxembourg” : ATT et Lobbo à Bamako pour inaugurer le Centre cardio pédiatrique d’un investissement de près de 2 milliards Fcfa

4

C’est en principe ce lundi que la présidente de la Fondation Pour l’Enfance, Mme Touré Lobbo Traoré, procédera à l’inauguration du nouveau centre cardio pédiatrique de l’hôpital Mère-Enfant “Le Luxembourg” dont la première pierre avait été posée le 1er novembre 2016 par l’actuelle Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga. Cette nouvelle unité, qui va sauver désormais de milliers de vie, portera le nom de feu André Festoc.

Après le retour triomphal le 24 décembre dernier, l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, et son épouse Lobbo Traoré, sont attendus à Bamako ce dimanche, selon des sources généralement bien informées. Il s’agira de procéder à l’inauguration officielle de l’Unité de cardiologie de l’hôpital Mère Enfant “Le Luxembourg”. D’autres invités de marque seront à ce grand rendez-vous. Sûrement que la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, sera présente pour rehausser l’éclat de cette cérémonie. Cette Unité de cardiologie est un investissement de près de 2 milliards de Fcfa.

Notons que Mme Kéïta Aminata Maïga avait procédé, le 1er novembre 2016, à la pose de la première pierre de cette infrastructure sanitaire. La construction de cette unité permettra de développer l’offre de soins dans le domaine des chirurgies pédiatrique et cardiaque. Elle vise aussi à rendre accessible un ensemble de soins vitaux aux enfants de couches défavorisées.

Cette unité est dotée de deux salles d’opération, un service de réanimation et une salle de stérilisation. Elle comprend le réaménagement d’une salle d’hospitalisation pour le suivi post-opératoire des petits patients. Ce centre sera directement relié au centre cardio pédiatrique Cuomo de Dakar au Sénégal.

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé, 11% des décès au Mali sont liés aux maladies cardio-vasculaires. Et chaque année, 800 à 1 000 nouveaux cas pédiatriques sont détectés sans pouvoir être pris en charge par manque de dispositif.

El Hadj A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here