Minusma : déjà plus de 50 Casques bleus tchadiens morts au Mali

1

Mercredi, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) a rendu un dernier hommage à Momongar Anatol Douba, 51ème soldat tchadien mort dans le cadre de cette opération de maintien de la paix.

Décédé le 28 août 2018 dans un accident, Momongar Anatol Douba est le 51ème Casque bleu tchadien qui perd la vie dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Une cérémonie d’hommage en sa mémoire a été organisée au Mali, ce mercredi 05 septembre, en présence de Mahamat Saleh Annadif, chef de la Minusma, et de Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de maintien de la paix.

« L’engagement du Tchad est demeuré constant malgré le lourd prix payé sur le théâtre malien. Ensemble, nous continuons à travailler à renforcer la protection de nos soldats de la paix », a souligné dans un tweet Jean-Pierre Lacroix.

Des Casques bleus tchadiens tombent plus au Mali
A la fin de 2017, sur les 57 décès de militaires et policiers tchadiens au service des opérations de maintien de la paix, 47 sont survenus au Mali depuis 2013, selon les Nations unies. « Nous rendons hommage aux Tchadiens qui ont fait le sacrifice ultime au service de la paix, et remercions le peuple et le gouvernement du Tchad pour leur partenariat continu avec l’ONU et leur engagement pour la paix », faisait savoir en début d’année Jean-Pierre Lacroix.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here