Déclaration de biens : IBK respecte la lo

20

Pour son second mandat 2018-2023 à la magistrature suprême le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, a mis à jour, le jeudi 6 septembre 2018, auprès de la Cour Suprême, la déclaration de ses biens au titre de l’année 2018. Preuve de sa soumission stricte à la Loi fondamentale du Mali.

Nouhoum Tapily, Président de la Cour Suprême du Mali, a, dans un communiqué en date du jeudi 6 septembre 2018, informé l’opinion nationale que le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, réélu à la Magistrature Suprême de notre pays, a procédé à la déclaration de ses biens conformément à l’article 37 de la Loi fondamentale du 25 février 1992. Celle-ci, en son dernier alinéa stipule qu’«après la cérémonie d’investiture et dans un délai de 48 heures, le Président de la Cour Suprême reçoit publiquement la déclaration écrite des biens du Président de la République».

Comme ses prédécesseurs, Général Amadou Toumani Touré et Alpha Oumar Konaré, IBK a réédité la tradition. C’est la preuve qu’il tient au respect des lois de la République, même si quelques apprentis sorciers tentent de lui en vouloir.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here