Révocation de (7) sept officiers d’état-civil en commune VI : La population de Niamakoro s’insurge contre la mesure et soutient son maire Amadou Samaké

176

Suite au récent arrêté pris par le maire de la commune VI du district de Bamako, Boubacar Keita, révoquant (7) sept maires délégués des centres secondaires de la commune VI, à Niamakoro, la passation de service entre le maire sortant et son successeur devait avoir lieu le Vendredi passé. Mais population de Niamakoro est sortie massivement pour dire non au départ de leur maire, Amadou Samaké.

Pourquoi remplacer un bon maire comme Amadou Samaké par une vieille dame à la retraite du nom, Fatimata Coulibaly ? La question que se posent les habitants de Niamakoro garde toute sa pertinence si l’on sait que celle qui est désignée pour lui succéder est gravement malade. Elle a même de la peine même à pouvoir bien exercer la tâche. C’est donc un mauvais jeu politique, lequel n’est pas du goût de la population de Niamakoro. En effet, « Amadou vient d’être félicité récemment pour son travail bien fait au sein de la mairie de Niamakoro », précise un jeune du quartier, avant d’ajouter : « La population n’acceptera pas ces jeux politiques mafieux des politiciens ».

L’article 1er de l’arrêté du maire de la commune VI, dont notre rédaction détient une copie, on peut bien lire que sept officiers d’état-civil ont ainsi été relevés de leurs fonctions et les changements opérés sont comme suit : Au centre de Magnambougou: Ouassa Samaké, URD remplace Moussa Traoré de l’URD. Centre de Niamakoro: Fatimata Coulibaly, de URD remplace Amadou Samaké de l’URD. Centre de Faladiè Banankabougou : Bakary Dembélé, ADEMA Pasj remplace Moustapha Fomba du même parti.

Centre de Sénou : Lassana Coulibaly MPR remplace Alou Danfaga de l’URD. Centre de Missabougou : Boubacar Coulibaly du RPM remplace Amadou Touré du CNID. Centre de Dianeguela: Abdoul Aziz Haidara, UMPC, remplace Alou Tamboura de Sabati 2012. Centre de Yirimadio logements sociaux : Fatoumata Traoré de l’UDD remplace Mariam Traore, MPR.

Cette décision du maire principal de la commune VI, Boubacar Keïta, est jugé inopportune aux yeux des chefs coutumiers et l’ensemble de la population de Niamakoro. Raison pour laquelle ils s’insurgent catégoriquement contre l’évincement du maire Amadou Samaké et prévoient de manifester leur mécontentement, notamment par des marches pacifiques pour soutenir leur maire, Amadou Samaké. Il faut rappeler qu’après avoir cette décision controversée, le maire Boubacar Keita s’est envolé pour Paris.

Hamadi DICKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here