Lutte contre la piraterie et autres crimes maritimes dans le Golfe de Guinée : Abidjan abrite la réunion préparatoire du G7++

20

Le ministre des Transports, Amadou Koné a procédé ce jeudi 13 septembre 2018, à Abidjan, à l’ouverture de la réunion préparatoire du G7 ++ des Amis du Golfe de Guinée. Cette rencontre d’Abidjan se situe dans le vaste élan de la mobilisation internationale autour de la lutte contre la piraterie et autres crimes maritimes dans le Golfe de Guinée.

La cinquantaine d’experts africains réunis dans le cadre Cette réunion préparatoire permettra de réfléchir autour de divers sujets afin de mettre en place une synergie d’actions devant conduire de manière plus efficiente à l’application de solutions issues d’une vision commune, et d’identifier de manière inclusive les besoins issus d’un diagnostic partagé. Cette rencontre permettra également de galvaniser les efforts autour de la vision commune d’une Afrique pacifique, intégrée, prospère et sécurisée étant donné l’importance de l’économie bleue dans le développement économique de nos Etats. Il s’agira de relever trois grands défis à savoir la coordination interrégionale, le renforcement des capacités nationales de lutte contre la piraterie maritime et le renforcement de la coopération policière et judiciaire

Cette approche nouvelle inclusive et africaine en matière de coordination des actions est plus en phase avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine relatif à la « mise en œuvre d’un plan pour la transformation structurelle de l’Afrique ». Plan qui, par ailleurs, passe par la mutualisation des efforts, l’identification d’un projet commun, la collaboration entre Etats africains dans la prise en compte de leurs besoins.

Le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné a salué l’organisation de cette rencontre qui se présente comme une plateforme devant permettre de réfléchir aux solutions africaines pour résorber, et pourquoi pas éliminer les crimes maritimes dans le Golf de Guinée. ‘’Cette lutte ne sera pas facile, mais nous nous devons de faire face ensemble, main dans la main. Nous en avons les possibilités’’, a dit le Ministre. Selon Amadou Koné, s’il est vrai que les économies des Etats du Golfe de Guinée reposent essentiellement sur l’agriculture, leur émergence et leur développement quant à eux, passent nécessairement par la croissance d’une économie maritime durable.

Revenant sur la 10ème session ordinaire de la Conférence des Ministres sur la Coopération halieutique entre les Etats africains et l’Océan atlantique tenue récemment à Abidjan, Amadou Koné a révélé une perte annuelle d’environ 27.986 milliards de F CFA du fait des pratiques de pêches illicites.

L’objectif du G7++ est d’aider les pays du Golfe de Guinée à améliorer la sécurisation de leurs espaces maritimes, à harmoniser les différents cadres législatifs dans le cadre de la lutte contre la criminalité maritime, à renforcer la coopération inter-Etat et à promouvoir l’économie bleue. Il s’agit donc d’accompagner les Etats du Golfe de Guinée dans la mise en œuvre des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies et dans l’implémentation de l’architecture de Yaoundé validée lors du sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de juin 2013.

Pour rappel, le Groupe des Amis du Golfe de Guinée dit G7++ est composé de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Unis, de la France, de la Belgique, du Brésil (observateur), de la Corée du Sud, du Danemark, de l’Espagne, de la Norvège, des Pays-Bas, du Portugal, de la Suisse, de l’Union Européenne, de l’ONUDC et d’Interpol.

Elisée B.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here