ATT : Grand merci à Mme Kéïta Aminata Maïga

0

Renforcement du plateau technique de l'hôpital mère-enfant le Luxembourg
La pose de la première par la 1ère dame Mme Keita Aminata Maiga
Le Général Amadou Toumani Touré a également rendu un hommage mérité à l’actuelle Première Dame du Mali, Mme Kéïta Aminata Maïga, pour des efforts déployés dans le cadre de la réalisation de ce projet. “Je tiens à remercier ma sœur Kéïta Aminata Maïga qui a donné le coup d’envoi des travaux de ce centre” dira-t-il. On se rappelle que c’est elle qui a procédé à la pose de la première pierre de cette Unité de chirurgie cardio-pédiatrique, le 1er novembre 2016.

Ce jour-là, l’épouse du président IBK a lancé un vibrant appel aux parents, les conviant à adopter les bons réflexes pour une santé préventive de leurs enfants afin d’éviter qu’ils ne soient atteints de certaines pathologies ou que celles-ci ne soient détectées trop tard. Elle s’est aussi adressée au personnel de l’établissement qu’elle a invité à faire montre de plus de professionnalisme et de sacrifice. “Quel que soit votre niveau d’implication dans la vie de l’établissement, sachez que votre contribution est déterminante dans la prise en charge globale des questions de santé” dira-t-elle.

Des cadeaux offerts à Mme Festoc et au Pr Alain Déloche par Lobbo Traoré

L’un des temps forts de cette cérémonie d’inauguration aura été la remise des cadeaux à Mme Thi Sanh Festoc, épouse de feu André Festoc et au Professeur Alain Déloche, Président-fondateur de la Chaîne de l’Espoir pour leurs contributions dans le cadre de la réalisation de cet ambitieux projet qui permettra de lutter contre les maladies cardio-vasculaires, qui ne cessent de faire des victimes chaque jour. C’est avec une grande joie et fierté qu’ils ont reçu ces tableaux des mains de Mme Touré Lobbo Traoré.

Mme Thi Sanh Festoc, cette dame de cœur a cassé sa tirelire pour faire une donation de 2 milliards de Fcfa au projet. En guise de reconnaissance, le nouvel établissement est baptisé “Unité de Chirurgie Cardio-Pédiatrique André Festoc” du nom du défunt époux de la généreuse donatrice.

Comme l’a si bien déclaré ATT, “le Centre André Festoc de chirurgie cardio-pédiatrique porte la marque d’une volonté inébranlable qui sait transformer les rêves les plus fous en réalité tangible ! A l’attention de Mme Festoc, de Professeur Déloche et de toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à cette gigantesque œuvre humanitaire, je veux rappeler ce proverbe chinois qui dit : “Plutôt que de maudire l’obscurité, il faut allumer une bougie. Vous pouvez compter sur nous pour entretenir la flamme”.

Fanta Diarra, une fillette de 6 ans, atteinte d’une malformation cardiaque opérée à cœur ouvert avec succès

Afin de soulager les enfants malades du cœur
Mme Touré Lobbo au chevet de la petite Fanta
L’histoire retiendra que la petite Fanta Diarra, âgée seulement de 6 ans, a inauguré le bloc opératoire du Centre de chirurgie cardio-pédiatrique. Elle a subi une opération à cœur ouvert avec succès. Grâce à une intervention des médecins maliens et français. Ce qui est une première au Mali. “Je suis très contente et je remercie Dieu. Ma fille était malade et c’est un miracle qu’elle soit soignée au Mali. Que Dieu aide les autres enfants qui sont sur la liste d’attente. Je n’ai pas eu peur car tout ce que Dieu décide est bon et j’ai confiance en nos médecins. Maintenant, j’ai envie de retrouver ma fille” dira la maman de Fanta, Aminata Bah.

Quant au Professeur Olivier Baron, chirurgien cardio-vasculaire et thoracique, il s’est dit très surpris et heureux du plateau technique de cette nouvelle unité : “Le défi technique, c’est une structure qui vient d’être créée et on voit que tout fonctionne. J’ai l’impression d’avoir opérée dans mon hôpital et c’est ça la prouesse technique”.

“C’est une chirurgie nouvelle au Mali. Du personnel médical au personnel paramédical, on a tous besoin d’être accompagné dans un premier temps. L’objectif final, c’est d’être autonome avec le temps, d’être totalement autonome”, a souligné le Dr Baba Ibrahima Diarra.

Notons que la petite Fanta était atteinte d’une communication intra-auriculaire, une affection cardiaque diagnostiquée alors qu’elle était âgée de 3 mois. Elle faisait partie des 2 500 enfants atteints d’une affection cardiaque en attente d’une opération au Mali, dont une cinquantaine devrait-être opérés d’ici à fin décembre dans ce nouveau centre. “Pour nous c’est un grand jour, c’est la première opération à cœur ouvert, mais derrière il y a des centaines et des centaines d’enfants qui attendent”, a expliqué le professeur Alain Déloche, chirurgien cardiaque et fondateur de La Chaîne de l’espoir, créée en 1988, sous l’égide de l’ONG Médecins du monde. “Nous entrons dans la deuxième phase de l’activité, la formation. Je vois bien dans le regard des jeunes chirurgiens maliens quelque chose qui ressemble à de la fierté”, s’est-il réjoui.

Selon ATT, pour la prise en charge des malades du cœur, trois médecins et des techniciens maliens ont bénéficié d’une formation au CHU La Rabta de Tunis et ainsi qu’au Centre de chirurgie cardio-pédiatrique du CHU de Fann à Dakar.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here