La Cola et le Peuple Manding

10

Le peuple Mandé (du Manding) a choisi la Cola comme symbole naturel de l’alliance entre deux personnes, deux clans, deux villages ou même deux provinces. Selon les gardiens des us et coutumes mandingues, ce choix se logerait dans le cœur même de ce mystérieux fruit.

En effet, une analyse minutieuse des vertus de la Cola fait découvrir toutes les caractéristiques d’une alliance sociale. En voici juste trois exemples :

-L’architecture : Tout comme une alliance bien ficelée, la Cola se compose de deux parties harmonieusement incrustées et fermées à toutes impuretés. Un constat qui a permis aux sages du Mandé de retenir ce fruit comme le symbole d’une solidarité infaillible et d’une franche collaboration entre deux personnes, deux villages ou deux clans.

-La couleur : Cola rouge, Cola blanche. Ces deux couleurs symbolisent chez le mandingue le sang (pour l’homme) et le lait (pour la femme) afin qu’une fois unis par la Cola, l’homme abreuve le foyer par son sang et la femme par son lait. Couleurs qui terniront dès que le fruit sera exposé aux dents de la nature (air, soleil, chaleur) ; dents qui symbolisent, à l’échelle sociale, le manque d’intimité et de discrétion au sein d’une alliance.

-La saveur : La Cola a cette curieuse renommée d’être un fruit très amer. Cette remarque se fonde sur un jugement hâtif. En croquant un morceau de Cola, le goût amer laisse progressivement la place au sucré, récompensant ainsi la patience du consommateur. Ainsi cette vertu est l’une des plus indispensables pour maintenir toute alliance durable et supportable dans le temps.

Au-delà de ces exemples (parmi une dizaine), nous pouvons citer le choix pour le nombre dix (10), qui est le nombre social par excellence utilisé pour demander une alliance ou pour en recevoir. En plus de son caractère ésotérique (le commencement et la fin), le nombre dix dans ce contexte (alliance) est un message d’une sagesse immense : Ce nombre parle ainsi aux jeunes mariés : Retournez vos langues dix fois avant de parler dans une situation de colère ! Attendez dix jours et dix nuits avant de vous décider dans une situation de promesse ! Trouvez chez votre conjoint dix défauts coriaces avant de demander le divorce ! Réunissez dix témoins dans toute situation pouvant découler sur un procès, etc., etc., etc.

Par Modibo FAKOLI DOUMBIA

Traditionaliste, chercheur,

Gardien du Bois sacré.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here