58e anniversaire de l’indépendance : Les Maliens réaffirment leur désir de paix

9

Dans quelques heures, le Mali célèbrera le 58e anniversaire de son accession à l’indépendance. Avant l’ouverture officielle de la commémoration, nous avons récolté l’avis de quelques citoyens. La paix était le mot clé de leur message.

L’accession de notre pays à l’indépendance, le 22 septembre 1960, a été le couronnement d’une longue lutte menée par des hommes et des femmes, au prix d’énormes sacrifices. Cette date marquant la date anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance, est mémorable.

Artiste de son état, Papa Moro Coulibaly, invite la population à plus de vigilance. Pour lui, c’est en s’unissant que nous vaincrons. “Attachons-nous seulement à cette date historique et nous allons résoudre beaucoup de choses. Nous prions pour qu’une solution soit trouvée aux difficultés”, indique-t-il.

Selon Lamine Diallo, enseignant, l’indépendance ne doit pas être un simple mot, ça doit être l’union sacrée qui peut nous amener vers le développement. “Il faut qu’on sache que le développement ne vient pas d’ailleurs. Le développement vient de nous-mêmes les Maliens d’abord. Certes, nous pouvons avoir des partenaires qui nous aident. Nous sommes vers une sortie de crise chacun doit réfléchir et mettre le Mali au-dessus de tout”, souhaite-t-il.

Directeur du Groupe scolaire I de Missabougou, Kongognimè Ousmane Daou, appelle les dirigeants actuels à poursuivre les chantiers que nous a légués Modibo Kéita dès les premières années de l’indépendance. “Nous devons imiter nos pères fondateurs dans la franchise et la construction de la nation. J’invite non seulement les dignes filles et fils d’avoir un esprit patriotique, mais aussi de donner le vrai sens de l’indépendance”.

Zié Mamadou Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here