Festivités du 22 septembre : Des chefs d’Etat et des troupes étrangères à la parade militaire

12

Une dizaine de chefs d’Etat est attendue aux festivités du 22 septembre, date anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Le grand défilé milliaire et civil prévu à cette occasion aura lieu sur l’Avenue du Mali à l’ACI 2000. Pour la première fois, y participeront des troupes de 7 pays différents représentant un effectif d’environ 350 soldats étrangers. La fête s’annonce donc riche en couleurs. En effet, en plus des pays frères, ils seront près de 8.000 éléments défiler sur l’Avenue du Mali. Plus qu’une parade militaire, il s’agit bel et bien d’un exercice d’exhibition d’une armée requinquée à bloc, debout et dotée d’outils nécessaires à l’exercice de sa mission régalienne de défense du territoire.

Depuis le début de la semaine, les militaires sont en répétition sur l’Avenue du Mali, attirant une foule de curieux sur les lieux. Aussi, des avions de combat survolent Bamako à basse altitude, ressuscitant la fierté nationale et réveillant un souvenir radieux pour ceux qui ont vécu les premières heures de notre indépendance jusqu’à une époque où le Mali se faisait «peur» avec ses avions de combat, notamment les MIG21.

N’ayons pas peur de le dire. Au fil des ans, la «Grande muette» était devenue l’ombre d’elle même. Autrement dit, elle ne faisait plus peur. En conséquence, une grande partie du territoire est tombée dans les escarcelles des jihadistes et d’autres groupes criminels en 2012-2013. Avec l’arrivée du président Ibrahim Boubacar Keïta au pouvoir en septembre 2013, tout était à refaire à ce niveau. En bon chef suprême des Armées, le président Keïta a retroussé les manches pour vite relever l’outil de défense. La Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) est passée par là. Evaluée à 1.230,563 milliards de FCFA pour la période 2015-2019, la mise en œuvre de la LOPM a déjà permis d’améliorer le cadre de vie et de travail des militaires (revalorisation salariale, 10.000 nouveaux recrutements, indemnité compensatrice, acquisition d’aéronefs, de véhicules de combat et de transport de troupes modernes).

La LOPM a aussi permis d’améliorer substantiellement les conditions de vie des troupes avec l’augmentation de la valeur indiciaire ; l’octroi de primes de logements, de zone. S’y ajoutent la mise en place d’un programme des logements sociaux au profit des militaires; la construction pour les militaires de 1.000 logements sociaux supplémentaires à Kambila, dans le cercle de Kati; la prise en charge des ayant-droits des militaires décédés sur le champ d’honneur. L’adoption en 2016 d’un nouveau statut général des militaires constitue également, à n’en pas douter, une avancée significative pour l’armée nationale.
Demain, la fête s’annonce belle. La grande parade militaire sera de belle facture avec la démonstration des avions de combat de dernière génération, des troupes à pied, des motards, des brigades nautiques. Les anciens combattants et les civils seront aussi de la fête.

Madiba KEITA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here