Fête du 22 septembre 2018 : 25 Millions de francs CFA pour le carburant du défilé militaire

15

La pertinence d’un défilé militaire et civil en toute pompe est sujette à discussions. Eu égard à la situation dans laquelle se trouve le pays depuis des années, situation à laquelle s’ajoute la crise latente depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, il n’est pas opportun d’organiser une cérémonie financièrement trop coûteuse. Sans les pionniers du Mali, c’est ce que les organisateurs du défilé ont notifié au Commissaire Général. «Pour la première fois, nous n’allons pas ouvrir le défilé du 22 septembre», nous a confié notre interlocuteur.

Vu l’état dans lequel se trouve actuellement notre pays au plan sécuritaire, militaire, économique et sociopolitique, il serait fondé d’avancer que fêter l’Indépendant est synonyme de gaspillage.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here