Le Mali, Mon beau Pays

10

Je suis né sur ce lieu
Pour adorer mon Dieu
Faire honneur à ma mère
Et te servir, toi ma chère patrie
La terre de nos ancêtres meurtrie
Ancien berceau des Grands empires
Pays de bravoure, d’avenir
Université des savoirs

Dont la diversité ethnique
Est un terreau fertile, unique
Résistante, sous les conflits croisés
Tu es toujours fièrement dressée
Tel un vieux baobab qui veut rester
Parmi ceux qui souhaitent t’arracher
Toujours ces convoitises, ces mépris
Mais sous les coups reçus de ces conflits
Souvent de la part de tes fils et filles
Tu restes, tu demeures appauvri
Pour sauver la mémoire de mon pays
Alors pour ton honneur, ton intégrité
Ton rayonnement, ta prospérité
Je défendrai chaque mètre carré

Maliba dans mon cœur
Tu n’as point de rivale
Et pour toi mon unique bonheur
Je peux renoncer avec honneur
A mes convictions mes aspirations
Pays de mes rêves, mon ambition
Mon encre, ma sève je te donnerai
Ton unité, je te restituerai
Ton humanisme, ta grandeur de jadis
Sans nul détour je te gratifierai
Sous la plume d’un humble journaliste
Ce calame de l’obscur destiné
Que je ne brandirai, oh grand jamais 10
Car j’ai choisi le Qalam
Dont l’encre bleue doit servir
A défendre ton honneur
Je serai ton médiateur
Car, ta gloire, ta grandeur
La plus grande des réussites
A laquelle je puisse aspirer
En tant que digne fils
De la mère patrie !

BOLMOUSS

Kadiolo le 20 Août 2018

A ma patrie, le Mali !

Aux Martyrs de l’Indépendance et de la Démocratie

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here