Le sport n’aime pas le favoritisme : L’élimination des Cadets maliens était prévisible

13

Quand on met en avant le favoritisme dans le sport, le résultat sera tout simplement décevant. C’est le cas aujourd’hui car les Cadets maliens seront les grands absents de la CAN Rwanda 2019. Ils ont été éliminés dimanche dernier à Dakar par la Guinée aux tirs au but. Quelle déception ! Puisque le Mali a remporté ce trophée continental deux fois sous la présidence de Boubacar Baba Diarra à la Fédération malienne de football.

Le hic est que cette élimination était prévisible. Après avoir formé pendant 3 à 4 ans les minimes pour qu’ils soient les Cadets cette année, Soumaïla Coulibaly a été purement et simplement écarté au détriment d’un autre entraîneur par un soi-disant Directeur technique nationale (DTN) Mohamed Magassouba, avec la complicité de certains dirigeants. Même le choix des joueurs pose problème.

En réalité, c’est Soumaïla Coulibaly qui devait conduire cette équipe nationale des cadets, suivant la politique mise en place par l’ancien Président Boubacar Baba Diarra. Aujourd’hui, voilà résultat !

Notons que Soumaïla Coulibaly a tout donné au football malien. Il fut capitaine des Aigles du Mali pendant plusieurs années. Malheureusement, ce jeune qui nourrit beaucoup d’ambitions pour le football malien semble être marginalisé par l’actuelle équipe dirigeante de notre sport roi.

El Hadj A B H

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here