1re Sortie du ministre de la défense et des anciens combattants : Pr Tiémoko Sangaré au chevet des Blessés de guerre de la Polyclinique des Armées de Kati

138

Nouvellement nommé à la tête du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, Pr Tiémoko Sangaré apporte le réconfort et la reconnaissance de la Nation malienne aux Blessés de la Polyclinique des Armées de Kati, qui ont sacrifié leur vie au profit de notre Liberté. Il s’agit d’une visite de soutien et de réconfort moral que le Ministre a souhaité tenir comme sa première sortie sur le terrain depuis sa prise de fonctions.

Jeudi 20 septembre 2018. Il sonnait 12 H 30mn quand le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Pr Tiémoko Sangaré, à la tête d’une forte Délégation, faisait son entrée à la Polyclinique de Kati pour témoigner le soutien et l’accompagnement des plus hautes autorités de l’Etat aux éléments des Forces armées et de sécurité qui « font un travail merveilleux sur le terrain et qui sont blessés » sur le théâtre des opérations.

« J’ai décidé de venir les voir en première position et leur dire que le pays ne les oublie pas, que le pays se soucie d’eux. Je voudrais leur dire toute la compassion des autorités, leur dire mes encouragements », a indiqué le Ministre Sangaré qui leur a souhaité prompt rétablissement et surtout encouragé le service de santé, les Responsables et les acteurs de la polyclinique pour le travail qu’ils sont en train de faire, un travail qui est difficile, mais absolument indispensable, parce que quand les Hommes sont sur le terrain, qu’ils s’assurent qu’en cas de besoin ils seront pris en charge convenablement.

«Les Responsables de la polyclinique sont en train de faire de gros efforts, je les rassure que je serais de leurs côtés en tant que premier Responsable du Département », a déclaré le premier Chef du Département de la Défense nationale de notre pays.

Quant aux difficultés qui minent le centre hospitalier, Pr Tiémoko Sangaré a fait savoir que le Département s’emploiera à apporter les solutions appropriées.

« Pour l’instant, il y a beaucoup de demandes qui sont en cours de traitement au niveau de l’Etat-major Général des Armées», a indiqué le Ministre. Puis, il ajouta : «Je suis sûr que tout ce qui sera possible sera fait pour les mettre dans les conditions idoines pour leur permettre d’exercer le travail qu’ils sont en train de faire, indispensable et important pour le maintien du moral des troupes et également pour que les uns et les autres sachent que quand on se bat pour son pays, on bénéficie également de la considération de la part du pays. C’est d’ailleurs tout le sens de la visite pour que les uns et les autres sachent qu’aucun sacrifice pour le pays ne doit demeurer vain».

Le Ministre a fait le tour des salles où sont alités nos vaillants Soldats devenus des Blessés de guerre. Des enveloppes ont été faites à ces derniers. Aussi, le Ministre a offert un bœuf au Centre policlinique pour les festivités du 22 septembre. Auparavant, il a fait le tour des sites qui ont abrité les festivités du 58e Anniversaire de l’Indépendance du Mali comme la Place de l’Indépendance où il a procédé à la simulation du dépôt de gerbes de fleurs, et l’Avenue du Mali où il a présidé l’exercice de simulation du défilé devant marquer les festivités du 22 septembre 2018.

Pour le Ministre Tiémoko Sangaré, cette fête marquant le 58e Anniversaire de l’Indépendance nationale du Mali « se place sous le signe d’un nouveau départ, parce qu’il inaugure, quelque part, le second mandat du Président IBK, placé, à son tour, sous le signe de la poursuite de l’avancée de notre pays comme le dit le nom du programme de société : ‘‘Notre Mali avance’’».

Selon le Professeur Sangaré, ce 22 septembre révèle aussi « une connotation de festivités de l’investiture du Président de la République. C’est pourquoi nous allons bénéficier de la présence de beaucoup de Chefs d’Etat qui viendront témoigner leur amitié au Président IBK nouvellement investi », mais dont la date d’investiture avait coïncidé avec l’indisponibilité de la plupart de ses pairs.

Selon le Ministre de la Défense, le 22 septembre 2018 se veut comme « point de départ d’une nouvelle dynamique conforme au nouveau projet sur la base duquel le Président IBK a été triomphalement réélu. A l’issue de la mise en œuvre de ce projet, nous espérons que dans cinq ans on va voir un Mali où il fera mieux vivre, un Mali apaisé, stabilisé et uni, un Mali dont tous ses fils ne pourront jamais plus qu’être fiers ».

Pour le défilé militaire dont participeront pour la première un grand nombre de troupes étrangères, elle sera belle.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here