Fête d’indépendance du Mali : Le président IBK invite à l’union et à la paix

9

Samedi 22 septembre 2018, le Mali fêtait le 58e anniversaire de son accession à l’indépendance. À cette occasion, le président Ibrahim Boubacar Kéita s’est, comme à l’accoutumée, adressé à la Nation. Un discours plein d’émotion, de volonté d’union et de cohésion sociale a montré à tous l’urgence d’agir, les nombreux défis à relever.

Plusieurs chefs d’Etat, de gouvernement ainsi que des ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays ont joint leur voix à celle du Mali à l’occasion des festivités de son 58e anniversaire de l’accession à l’indépendance. Les défilés de tous les corps militaires, chacun montrant son savoir-faire, ont rendu la fête plus belle. À ceci s’est ajouté le discours émouvant du président de la République s’adressant à la nation malienne, mais aussi à ses aimables hôtes.

À cette occasion, le chef de l’État n’a pas manqué de féliciter tout le peuple malien, ainsi que toute la communauté internationale pour leur accompagnement sans faille à l’occasion de l’élection présidentielle. Au peuple malien particulièrement, il leur dit d’être dans le regret face au taux de participation à cette élection, un taux qui aurait pu être meilleur à celui constaté.

À ses dires, cette faible participation est la preuve qu’il y a encore assez de travail à faire dans le sens de la construction citoyenne. Dans son intervention, le président IBK n’a pas manqué de montrer sa volonté de faire de ce mandat celui de la sécurité. À ce titre, il fait part de sa volonté de mieux équiper les FAMAs afin de les rendre plus aptes à faire face à leurs missions régaliennes de lutte contre le terrorisme.

L’application de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, quant à elle, se trouve au cœur du programme d’IBK. Il dit vouloir tout mettre en œuvre pour rendre opérationnelles les clauses de cet accord et notamment le mécanisme du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR). Outre tous ceux-ci, le locataire de Koulouba invite toute la communauté malienne à l’union, à la cohésion sociale afin de rendre possible cette volonté qui va dans le sens de l’intérêt de toute la nation malienne. Il se montre convaincu que le Mali est doté de toutes les capacités nécessaires pour remporter ce pari relevé par les pères des indépendances. Cet héritage ne saurait en aucun cas être discrédité, dit-il. Fousseni TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here