73è session de l’Assemblée générale des Nations unies : Un hommage mérité à Nelson Mandela

13
L’événement phare d’hier a été le sommet de la paix consacré à Nelson Mandela. L’ex-dirigeant sud africain, Prix Nobel de la paix, décédé en 2013, a reçu un hommage mérité du monde entier. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, accompagné de son épouse, Mme Keïta Aminata Maïga, est arrivé dimanche à New York où il participe aux travaux de la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations unies ayant pour thème général : «Faire de l’ONU une organisation pour tous : une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables». Pour la 73è session, notre pays occupe le premier siège de la salle de l’Assemblée générale. Les autres États membres sont placés après le Mali, selon l’ordre alphabétique de leurs noms en anglais. Tout au long de cette session, qui durera jusqu’au 1er octobre, de nombreux évènements permettront d’évoquer les réponses multilatérales à apporter aux principaux défis de notre planète : climat et environnement, développement durable, réduction de la pauvreté et lutte contre les inégalités, éducation, migrations, réforme de l’ONU, prévention et gestion des crises, défense des droits de l’Homme. La journée d’hier a été marquée par le sommet de la paix Nelson Mandela tenu dans la grande salle de plénière de l’Assemblée générale. A cette occasion, le président Ibrahim Boubacar Keïta était accompagné du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mme Kamissa Camara, et du représentant permanent du Mali auprès des Nations unies, Issa Konfourou. Cette réunion plénière de haut niveau a été l’occasion de rendre hommage au premier président noir post apartheid en Afrique du Sud et Prix Nobel de la paix en 1993. Nelson Mandela est décédé le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans et le centenaire de sa naissance a été célébré cette année. Ce sommet a été marqué par l’intervention du chef de l’Etat. Après avoir salué cette belle initiative, Ibrahim Boubacar Keïta a résumé le parcours exceptionnel de Nelson Mandela à qui le monde entier a rendu un hommage mérité. «J’ai été très ému des témoignages faits à l’endroit de Madiba», a dit le président Keïta pour qui, le dirigeant sud africain s’est beaucoup sacrifié pour la liberté, la paix, l’égalité, la justice, la tolérance dans son pays. Elu président de la République, il a également œuvré pour la réconciliation et l’unité nationale. Par la même occasion, le chef de l’Etat a rappelé le soutien politique que le Mali a apporté au combat de Mandela sous la houlette de son dirigeant de l’époque, le président Modibo Keita. Comme pour dire que notre pays a été toujours au rendez-vous quand il s’agit de paix, de réconciliation, de l’unité. D’autres personnalités ont également pris la parole pour rendre hommage à l’illustre disparu, notamment la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, Maria Fermanda Espinosa Garcés, le secrétaire général Antonio Guterres, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, le président sud africain, Cyril Ramaphosa. La journée d’hier s’est achevée par une réunion de haut niveau sur le financement du programme de développement durable à l’horizon 2030 et la réception offerte par le président Donald Trump et son épouse aux différentes délégations. Le débat général annuel de la 73ème session des Nations unies s’ouvre aujourd’hui mardi en présence des chefs d’Etat et de délégations des 193 pays membres des Nations unies. Le programme prévoit également une réunion de haut niveau sur l’action en faveur du maintien de la paix au cours de laquelle le président Ibrahim Boubacar Keïta fera une intervention. Il y aura aussi un dialogue de haut niveau co-organisé par le président du Nigeria et de l’Union africaine. Au cours de cette rencontre, il sera question de la lutte contre le changement climatique et de l’atteinte du développement durable en Afrique en tirant profit de la coopération internationale. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, interviendra à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies ce mercredi dans la matinée. Il participera aussi à une réunion de haut niveau sur la lutte contre la tuberculose dont les travaux seront sanctionnés par une déclaration politique. Dans l’après-midi, sera consacrée au Mali et au Sahel une réunion de haut niveau dont la cérémonie d’ouverture sera co-présidée par le président IBK, le secrétaire général des Nations unies, les présidents des commissions de l’UA et de la CEDEAO ainsi que la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la sécurité. Les activités du jeudi seront marquées par la réunion annuelle des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Internationale socialiste et une réunion de haut niveau sur la prévention de la tuberculose. Dans le cadre de rencontres bilatérales, le chef de l’Etat s’est entretenu hier avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Le programme prévoit aussi une audience avec le président de la République d’Autriche, Alexander Van der Bellen, et la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la sécurité, Federica Mogherini. Créée en 1945, l’Assemblée générale est l’un des principaux organes de l’ONU. Elle réunit l’ensemble des 193 Etats membres et détermine les grandes orientations de l’ONU. L’Assemblée générale adopte des résolutions qui participent à l’établissement de normes et à la codification du droit international, sur la base de la représentativité (1 Etat=1 voix), et de la délibération (lieu de négociation et de débat). Elle se prononce également sur le fonctionnement interne de l’organisation. A ce propos, elle admet de nouveaux membres après recommandation du Conseil de sécurité, examine et approuve le budget, et nomme le Secrétaire général de l’ONU sur recommandation du Conseil de sécurité. Envoyés spéciaux Madiba KEITA Aliou SISSOKO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here