Législatives de Kolondieba : Le DG de l’ORTM fortement sollicités à la base

17

Les nuages se dissipent peu à peu sur l’affiche principale du bras-de-fer électoral de Kolondiéba. Sauf surprise ou bouleversement spectaculaire imprévisible, ce sera du spectacle assuré avec l’affrontement qui se dessine entre le Secrétaire à l’information du RPM, Sidiki Konaté, et le président de Sadi et non moins député sortant, Dr Oumar Mariko.

Le second est le candidat naturel de son parti, tandis que la candidature de l’autre est pour l’heure suspendue à la caution formelle de la direction nationale des Tisserands, le BPN-RPM. Jusqu’ici hésitant à assumer le statut de porte-étendard de sa famille politique, le Directeur général de l’ORTM résistera très difficilement aux nombreuses pressions dont il est l’objet au bercail. Et, à en croire nos confidences, elles proviennent de toutes parts, y compris de milieux en dehors des structures du Rassemblement Pour le Mali.

Des familles les plus influentes dans le cercle de Kolondiéba aux notabilités les mieux écoutées en passant par les organisations associatives les plus populaires, tous ont lancé des signaux d’alerte en sa faveur du confrère Konaté comme qu’il soit l’un des deux représentants du Cercle à la prochaine législature. La balle, en définitive, est dans le camp du BPN-Rpm, qui a visiblement peu de choix face à l’option clairement exprimée par la base politique du DG de l’Ortm de l’aligner au starting-block de la députation. L’intéressé n’a pas non plus le choix que de mettre fin au suspense en acceptant le destin parlementaire qu’on veut lui coller au bercail.

Toujours incertain, en revanche, le choix du partenaire politique sur lequel le Rpm va jeter son dévolu pour mener la bataille. Sur la question, il nous revient que les tractations vont bon train au niveau local avec l’Adema-PASJ et d’autres forces politiques, excepté SADI, formation affichée à l’opposition. C’est dire que le choc tant pressenti Sidiki-Mariko s’annonce inévitable avec ses épisodes à rebondissements et ses inconnues même si un avant-goût en a été livré lors de la présidentielle. Aux dépens notamment du Dr Mariko largement vaincu à Kolondiéba au premier tour par le candidat soutenu par son prochain adversaire aux législatives. Au second également, le score réalisé par IBK témoigne d’une certaine suprématie électorale à confirmer toutefois aux prochaines joutes.

A Keïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here