Lutte contre les changements climatiques : L’UNAJOM mobilisée pour la cause

6

La lutte contre les changements climatiques est une affaire de tous d’où l’implication de l’Union Nationale des Journalistes du Mali (UNAJOM). C’est ce cadre qu’elle a organisé un atelier de formation des journalistes du Mali sur les changements climatiques en collaboration avec la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ). C’était du 14 au 15 Septembre 2018 à la Maison de la Presse du Mali sous la présidence de Hamèye Cissé représentante du président de la Haute Autorité de la Communication, en présence de Fakara Fainké président de l’UNAJOM, de Sokhna Dia représentante de la FIJ, de Bassidiki Touré de l’ASSEP et de Modibo Diaby du patronat de la presse.

Les changements climatiques augmentent à la fois les inondations et les pénuries d’eau, diminuent les rendements agricoles et aggravent la situation sanitaire. Le Sahel d’une manière générale, et le Mali en particulier sont des pays vulnérables. Le rôle des journalistes dans la lutte contre les changements climatiques est une importance capitale et requiert un engagement et des stratégies de communications bien ciblées pour atteindre le changement de comportement d’où le choix du thème principal « les outils et stratégies de communication en matière de changements climatiques ».

A l’ouverture des travaux, le président de l’UNAJOM a rappelé les thèmes de l’atelier qui sont : les éléments de la politique nationale et ses stratégies de lutte contre les changements climatiques ; les enjeux des changements climatiques ; cas d’un secteur à risque climatique au Mali : l’Eau ; les incidences des variations climatiques au Mali : quel rôle pour les journalistes ; outils et stratégies de communication ; techniques de reportage sur les changements climatiques ; l’impact des changements climatiques sur le genre.

Pour lui, l’objectif de ces thèmes et de permettre aux journalistes de s’enquérir sur l’état des lieux, de renforcer les capacités des journalistes dans le cadre de la lutte contre le changement climatique afin de participer à la synergie commune engagée par les autorités maliennes et tous les partenaires, œuvrant dans le cadre du changement climatique.

Pendant les deux jours, les experts du changement climatiques à savoir Bocary Traoré Ingénieur Géophysicien/Hydrogéologue et Dr Sine Aly Badara Pleah ont à tour de rôle exposé les thèmes sur la politique et la stratégie de lutte contre le changement climatique ; les enjeux des changements climatiques ; la sécurité de l’eau.

Pour eux le phénomène de changement climatique est naturel pour faire face les Etats sont obligés de mettre les politiques en place. Le Mali est signataire de la plus part des conventions international sous régionale concernant la lutte contre les changements climatiques.

D’autre part , l’intervention du président de l’UNAJOM Fakara Fainké et Siratigui Traoré directeur de la radio Mali ont porté sur le rôle des journalistes dans la lutte contre le changement climatique et le second sur les techniques de reportages sur les changements climatiques.

Fainké dans son exposé dira que, les journalistes sont le maillon central de la lutte contre le changement climatique. Ils jouent le rôle de sensibilisation, d’information et d’éducation.
En outre, M Siratigui Traoré a parlé de la maitrise des expressions (terminologie du changement climatique). Il a mis l’accent sur l’adaptation et l’atténuation sur le changement climatique.

Pour lui que ça soit l’adaptation ou l’atténuation, la stratégie du journaliste c’est d’amener ces cibles à changer de comportement de façon positive. A ce titre le reportage sur les changements climatiques s’inscrit dans le registre de la communication pour le développement différente de l’information factuelle consommée pour la simple curiosité intellectuelle. En sommes durant deux jours les participants ont appris les politique, les enjeux, les notions et technique de reportage sur le changement climatique.

Les participants se disent très heureux de participer à cette formation qui sera une base pour le traitement de l’information sur le changement climatique. Elle sera également une ouverture pour accéder à l’information sur le changement climatique.

B. Diam Wagué

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here