Ras Bath perd foi en Soumaila Cissé

12

Le célèbre chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, n’a visiblement plus le même cœur à l’adversité que pendant la période préélectorale. Et plus il s’échine à l’envelopper tant par des explications tirées par les cheveux que par une certaine assiduité aux corvées de rue du front de la contestation, ses efforts de loyauté cachent mal un essoufflement d’autant plus évident qu’il transparaît tout au moins dans la rupture avant terme du contrat passé avec Soumaïla Cissé. Ses engagements envers le chef-de-file de l’opposition devaient logiquement courir jusqu’aux législatives et le positionnement de la dizaine de candidats à la députation sous la bannière CDR. Et patatras, l’éminent activiste bat en retraite vers la société civile, ses origines, sans mot piper sur la poursuite de son combat électoral à la députation. Tout indique, en définitive, qu’à défaut d’une loyauté relativement affecté, Ras Bath a manifestement perdu foi en la capacité de son allié politique à charrier quelques prétendants à des sièges parlementaires.
La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here