58ème anniversaire de la fête d’indépendance du Mali : un défilé grandiose

6

Le samedi 22 septembre, le Mali a célébré le 58ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. Tous les pays membres du G5 Sahel et beaucoup de partenaires du Mali ont répondu à l’appel de son président, Ibrahim Boubacar Kéita.

ISIM SCHOOL
Les festivités de ce 58ème anniversaire du Mali ont été des plus grandioses après la crise institutionnelle et sécuritaire de 2012. Le président de la République n’a pas manqué de le rappeler dans son discours avant le défilé militaire. Le président IBK a rendu hommage aux acteurs de la lutte pour l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, notamment Mamadou Konaté, Fily Dabo Sissoko et leur cadet Modibo Kéita.

«Nous fûmes très proches de l’abîme en 2012», dira le président Kéïta pour rappeler et remercier le courage politique des chefs d’Etat de la Cédéao qui n’ont ménagé aucun effort pour faire revenir à l’ordre constitutionnel les acteurs du coup d’Etat. Le chef de l’Etat a fait une mention spéciale à la France et à son ancien président François Hollande, grâce auquel, l’avancée des jihadistes a été stoppée à Konan en janvier 2013. Il a aussi rendu hommage à Daniel Boiteux et à ceux qui ont payé de leur vie pour que le Mali vive. L’armée tchadienne, qui ne reculait devant rien, a aussi eu droit aux honneurs tout comme la Minusma et la force Barkhane.

Dans le cadre du redressement de l’armée, le président IBK a affirmé que des efforts importants ont été consentis dans l’équipement et le traitement des droits des hommes engagés à défendre la mère patrie. Ces efforts, dont parlait le président, ont été confirmés lors du défilé des troupes à pied et sur les engins qui a suivi juste après son discours. Toutes les composantes des forces armées maliennes et de sécurité ont défilé devant un grand public admiratif, des invités ravis, et sous le regard satisfait du chef de l’Etat.

Les troupes étrangères comme celles du Togo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du G5 Sahel, de l’EUTM, de la Minusma et de Barkhane, sous la musique de la fanfare malienne, ont défilé lors de cette fête commémorative. Les troupes tchadiennes ont bouclé le défilé terrestre au rythme de leur fanfare.

À la suite du défilé des troupes à terre, les regards étaient tournés vers le ciel pour voir les nouvelles acquisitions de notre force aérienne. Pour clore le défilé, les spectateurs ont eu droit à un bel atterrissage de parachutistes largués à plusieurs mètres du sol.

Gabriel TIENOU

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here