Sidi Alassane Touré promu au grade de général de division : Un soldat du renseignement reconnu à travers le monde

7

C’est lors du conseil des ministres extraordinaire, du jeudi 20 septembre 2018, que le général de brigade Sidi Alassane Touré a été promu au grade de général de division. Comme plusieurs autres militaires du pays, qui ont été promus à ce grade, à la seule différence que l’ancien directeur des services de renseignement du Mali, et actuel gouverneur de la région de Mopti, est une tête bien faite de l’armée malienne.

Sidi Alassane Touré est un officier de l’armée malienne ayant fait des études exclusivement dans le domaine du renseignement. Il est né le 26 juin 1970 à Niafunké, dans la région de Tombouctou.

Depuis l’école militaire interarmes de Koulikoro qu’il a fréquentée de 1993 à 1996, où il sort comme sous-lieutenant, le jeune officier ne va pas arrêter de se former. C’est ainsi qu’en 1998, il est envoyé en Egypte pour suivre le cours de base en renseignements militaires. De 1999 à 2000, il suit le cours d’application d’officiers des blindés aux USA. Il continua ses études aux Etats-Unis avec le cours élémentaire international d’officier de renseignement, en Arizona.

En 2004, il change de cap. C’est ainsi qu’il est envoyé en formation au Nigeria en cours d’état-major. Après cela, l’officier Sidi Alassane Touré a suivi plusieurs autres cours comme celui sur le renseignement opérationnel, la rédaction des écrits en renseignement, le programme américain de formation délocalisé à Bamako, le cours d’observateurs militaires des Nations unies aux Pays-Bas, le programme américain de formation en renseignement stratégique et opérationnel, à Washington DC, aux Etats-Unis, le cours supérieur d’état-major, aux USA, la réaction civilo-militaire face au terrorisme, aux USA. Et, en 2011, il participe à la rencontre internationale des experts en renseignements militaires aux USA.

Concernant ses promotions aux différents grades, Sidi Alassane Touré a monté tous les échelons, en 17 ans. C’est ainsi que de sous-lieutenant en 1996, il a été promu colonel en 2012 à titre exceptionnel, puisqu’il avait été élevé au grade de lieutenant-colonel en 2011. Au Mali, le général Sidi Alassane Touré a occupé plusieurs fonctions militaires et une fonction civile qu’il occupe présentement. Il a occupé son premier poste à Gao où il était adjoint au commandant du 133ème Escadron de reconnaissance, de 1996 à 1998.

De 1998 à 2001, il fut Officier sécurité de l’état-major général des armées. S’en est suivi le poste de chef de bureau d’exploitation du renseignement d’état-major général des armées de 2001 à 2004. De 2005 à 2008, il occupa le poste de chef de cellule antiterroriste de la direction de la sécurité militaire. Il fut également chef de la division renseignement G2 et de l’état-major général des armées. En 2008, avant d’être nommé en 2012 directeur général de la sécurité d’Etat (SE). Courant 2017, le général de brigade Sidi Alassane Touré a été nommé gouverneur de la région de Mopti, une région en proie au terrorisme.

Cette promotion lui a permis de mettre en œuvre ses compétences pour sortir cette région de la crise. Avant son arrivée, plusieurs localités étaient sous contrôle des terroristes. Les localités sous contrôle terroriste et qui ont été libérées sont : Kouakourou et Mougna (cercle de Djenné), Dialloube et Sendegue (cercle de Mopti) Toguere koumbe, Diondiori, Dioura (cercle de Tenenkoun), Gathji Lemou et Dogo (cercle de Youwarou) Diougani, Dinangourou et Diankabou (cercle de Koro). Il y a eu, en sus, la libération de ces localités et le déploiement de l’administration et des services techniques déconcentrés de l’Etat. Ce qui a permis la tenue de l’élection présidentielle.

Au plan international, le général Touré a effectué une mission internationale au compte des Nations unies, en République démocratique du Congo RDC, en tant qu’observateur militaire et officier de liaison base à Goma, de 2003 à 2004. Enfin, le général Sidi Alassane Touré a reçu trois décorations dans sa très riche carrière. Ainsi, il est chevalier de l’Ordre national du Mali depuis 2013. Auparavant, il avait reçu la médaille militaire de campagne du Mali en 2006 et la médaille de la mission des Nations unies au Congo RDC en 2004.

Le général de division Sidi Alassane Touré est issu de la promotion 1992 de l’armée ; il est marié et père de 3 enfants. C’est sans surprise que le général gouverneur de brigade a appris sa promotion au grade de général de division. Plusieurs personnalités maliennes, des officiers supérieurs de plusieurs pays ainsi que de nombreux anonymes lui ont adressé des messages de félicitations. Chapeau bas, mon Général !

A. Togo et API

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here