Inondation à Fallou : L’Association pour le Développement du Cercle de Nara aux côtés des victimes

15

Le 18 sepetembre 2018, suite à une forte pluie qui s’est abattue dans la commune rurale de Fallou, Cercle de Nara, Région de Koulikoro, des dégâts matériels et financiers ont été enregistrés. Des villages de la commune de Fallou concernés par cette situation alarmante, sont: Toumboula, Diankambougou, Santjakoura, Trontjila, Madina-Soucko, Sountiana, Siebougou, N’Tomodo, Fallou, Bandjougou-Goubou , Marena et Kolonkoroba.

Après avoir appris la nouvelle, l’ADECNA (l’Association pour le Développement du Cercle de Nara), comprenant les 11 Communes de Nara dont l’objectif global est de promouvoir le développement économique social et culturel du Cercle de Nara avec comme intervention sous forme de soutien et d’appui conseil à la réalisation de toute œuvre de développement au niveau du cercle, et susciter des initiatives et appuyer les études de projets de développement économique, social et culturel au profit du cercle, n’a pas tardé à venir et à manifester son premier geste de solidarité à l’endroit des sinistrés de Fallou. De ce fait, nous explique Modibo Kouréchi de l’ADECNA, nous avons remis à la commune de Fallou 500.000 FCFA pour l’aider à faire face à certaines d’urgences.

«C’est un geste symbolique, mais nous pensons que ça vaut la peine car on s’est fixé comme objectif de développer Nara. Cela ne saurait être fait sans trouver des solutions à des situation de détresse de ce genre », nous révèle Modibo Kouréichi. Par ailleurs, déclare Modibo Kouréichi, l’ADECNA se réjouit de la délégation du préfet de Nara qui s'est rendue sur les lieux pour s'enquérir de l'état du sinistre et d'éventuels dégâts matériels. Nous demandons humblement à l’Etat aux partenaires humanitaires, de même qu’à toutes les bonnes volontés pour nous aider à soutenir substantiellement les populations de Fallou.

Selon lui, des dégâts matériels et financiers tels que l’inondation de 190 maisons dont 56 à Fallou ville, 11 à N’Tomondo et 123 à Sountiana village soit 835 personnes déplacées dans les écoles, centres de santé secondaires, dans les magasins de stockage d’OPAM, dans la banque de céréales, et dans les caisses de Micro finances (Kondo Djiguima et CAECE Jigiseme). Il y a eu aussi, dit-il, plus de 386 hectares de champs ont été ravagés par cette tragédie.
Kouréichi Amadou a rappelé qu’il y a dix ans de cela, une inondation du genre a provoqué des dégâts dans des villages du cercle de Nara.

Créée suivant le récépissé de déclaration n°0655/MI-DNICI/DAG du 24 juin 1987, l’ADECNA traverse cependant des difficultés : la faible mobilisation de ressources, empêchant l’association d’atteindre à hauteur de souhait ses ambitions ; la faible participation des membres du Bureau aux réunions et aux activités; la faible implication des femmes et des filles aux activités, et le taux extrêmement faible des cotisations de ses membres ; la faible sollicitation de l’ADECNA par les Collectivités et les députés élus du cercle.

Comme priorités et perspectives 2018-2021 pour l’ADECNA, l’on note : la poursuite de la réhabilitation des écoles; la recherche d’équipements notamment des table-bancs pour les écoles construites ; l’organisation du 2e Forum sur le développement de Nara; l’organisation du Festival de Ouagadou 8e édition; la mobilisation des ressources auprès des membres du bureau et des autres ressortissants du cercle ; la recherche d’une stratégie d’implication des ressortissants vivant à l’extérieur du Mali dans les activités de l’ADECNA ; la redynamisation des points focaux au niveau des communes et du cercle courant 2017 ; la recherche d’autres partenaires à l’instar de la Fondation Orange pour la réalisation d’autres infrastructures dans les différentes communes ; la poursuite de la mise en œuvre du programme de reboisement avec le CADSO; l’appui à la réalisation de grands projets d’intérêts général pour le cercle, dont le bitumage de la route Didiéni-Nara et Nara-Nèma et la route Nara-Niono .

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here