Pour commémorer la création du Royaume d’Arabie Saoudite par le roi Abdelaziz : Le 88è anniversaire de la Fête nationale célébré à Bamako dans la communion en présence de plusieurs personnalités

125

C’est dans une atmosphère fraternelle et cordiale que le 88ème anniversaire de fête nationale du Royaume d’Arabie Saoudite a été célébré à Bamako, le 24 septembre dernier, à travers une réception offerte par l’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi Alharthy. L’événement s’est déroulé à l’hôtel Sheraton en présence de plusieurs personnalités dont des membres du gouvernement. Une belle occasion pour le diplomate saoudien de réaffirmer le soutien de son pays au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. D’où la contribution financière de l’Arabie Saoudite à hauteur de 100 millions d’Euros au G5 Sahel.

La fête nationale d’Arabie Saoudite marque l’anniversaire de l’unification du Royaume en un État souverain par feu le roi Abdel Aziz Abd Al-Rahman Saoud en 1932. L’Etat Saoudien a été formé en 1744, suite à une alliance entre le chef de tribu local Mohamed ibn Saoud (chef des Saouds, seigneurs de Nejd) et le fondateur du Wahhabisme Mohamed Ibn Abd al-Wahhab.

Cette fête nationale, faut-il le rappeler, est célébrée chaque 23 septembre en Arabie Saoudite et à travers le monde. C’est un événement très important pour le Royaume. Raison pour laquelle, cette journée est fériée.

Au Mali, ce 88ème anniversaire a été célébré avec faste et dans la communion par l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite au Mali, Son Excellence Masaud Ali Alorabi Alharthy. La représentation diplomatique a offert une réception, le 24 septembre dernier, à l’hôtel Sheraton devant un parterre de personnalités, notamment plusieurs membres du gouvernement, des présidents d’Institutions de la République, opérateurs économiques, leaders religieux ainsi que d’autres partenaires dont des responsables d’Agences de voyage et de la presse. Parmi les membres du gouvernement, on peut citer, entre autres, le Professeur Assétou Founè Samaké Migan ministre de l’Innovation et de la Recherche Scientifique, Tièna Coulibaly de la Justice, Garde des Sceaux, Thierno Hass Diallo des Affaires religieuse et du Culte, Docteur Diakité Aïssata Traoré de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Nina Walet Intalou de l’Artisanat et du Tourisme, Safia Boly de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la ville…

Pour commémorer la création du royaume d’Arabie Saoudite par le roi Abdelaziz
L’ambassadeur d’Arabie Saoudite avec les différentes personnalités dont plusieurs membres du gouvernement
Le président du Conseil économique social et culturel, Boulkassoum Haïdara et le ministre-Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Oumar Ibrahim Touré, étaient tous au rendez-vous.

Pour la circonstance, plusieurs diplomates étrangers accrédités au Mali ont répondu présents pour réaffirmer leur soutien et amitié au Royaume d’Arabie Saoudite. Parmi lesquels, on peut noter l’Ambassadeur du Maroc au Mali.

Après les cérémonies protocolaires, ce fut d’abord l’exécution des hymnes nationaux, suivie de l’intervention de Son Excellence Masaud Ali Alorabi Alharthy, Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali.

L’occasion était bonne pour le diplomate saoudien de préciser que “le 23 septembre correspondant, cette année, au 88è anniversaire de la Journée nationale du Royaume d’Arabie Saoudite. Occasion de remémorer cet événement historique”. C’est le jour ou le Roi Fondateur Abdel Aziz Ben Abdoulrahman Al – Saoud, précisera-t-il, a procédé, avec à ses côtés, pères et grands-pères saoudiens, “à la réunification des différents territoires en une entité grandiose homogène unique au monde, jouissant de paix, de stabilité, de progrès et de rayonnement. Ayant comme foi la religion musulmane du juste milieu, religion de vérité, de paix, de justice, d’amour, de fraternité et de cohabitation avec les autres”.

Il est nécessaire de rappeler que le Royaume d’Arabie Saoudite est le cœur du monde arabe et musulman. Il se distingue par des relations et une place prépondérante sur la scène internationale où il joue un rôle important dans le maintien de la paix et de la sécurité.

Le Royaume d’Arabie Saoudite, dira Son Excellence Masaud Ali Alorabie, est membre fondateur de plusieurs organisations internationales et régionales : “Son histoire est riche et Dieu l’a gratifié de l’honneur de servir les deux Saintes Mosquées et les autres sanctuaires musulmans. Il est membre du G -20 économique, le plus grand exportateur de pétrole”.

Des efforts déployés dans la lutte contre le terrorisme

Notons que le Royaume d’Arabie Saoudite déploie des efforts considérables dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, notamment à travers l’organisation de conférences et des appuis aux organisations internationales afin de lutter efficacement contre le terrorisme sous toutes ses formes, ainsi que contre les pays qui le soutiennent. “Car ce fléau qui menace la paix et la sécurité mondiales n’a ni patrie, ni nationalité. C’est ainsi que le Centre de la coalition islamique militaire de lutte contre le terrorisme a vu le jour avec 40 pays islamiques. La contribution de l’Arabie Saoudite à la force du G5 Sahel s’élève à 100 millions d’Euros, considérée comme la plus grande contribution stratégique accordée à cette force. Au nombre de ces efforts, également, la création du Centre international de lutte contre la pensée extrémiste, basé à Riyad. Mon pays a aussi créé le Centre Roi Salman pour le secours et actions humanitaires oeuvrant dans le domaine de la fourniture de l’aide humanitaire et de secours aux nécessiteux à travers le monde. Cette structure a reçu plusieurs félicitations et la collaboration des Nations Unies” dira-t-il.

Il poursuit ainsi : “Les droits et devoirs des citoyens saoudiens sont garantis par la législation et la règlementation. Celles-ci renforcent les droits de la femme saoudienne qui est à la fois, mère, sœur, épouse, proche et citoyenne. Elle occupe, par la grâce de Dieu, une place prépondérante dans tous les domaines. Elle a obtenu la conduite de la voiture. Elle occupe des postes de leadership sur le plan interne et international, particulièrement dans le domaine des sciences et de la vie politique, notamment au sein du Conseil consultatif et autres”.

“L’Arabie saoudite n’accepte aucune ingérence dans ses affaires intérieures…”

S’agissant des droits de l’Homme, l’Ambassadeur Masaud de préciser que l’Arabie Saoudite accorde une attention particulière sur cette question à travers sa Constitution qu’est le Saint Coran et la Sunna du Prophète, bénit soit-il, qui garantissent les droits et devoirs du citoyen et du résident sur son sol. Il s’agit d’une justice intègre et équitable sans aucune interférence. “De par sa souveraineté internationale, l’Arabie Saoudite n’accepte aucune ingérence dans ses affaires intérieures, tout comme elle ne se permet jamais d’interférer dans les affaires intérieures des autres” a-t-il souligné.

Parlant de la Vision 2030, le diplomate saoudien estime que le Royaume d’Arabie Saoudite connait actuellement une transformation stratégique à long terme, multidimensionnelle, comprenant tous les aspects de la vie. “Sous l’impulsion du Serviteur des deux Saintes mosquées le Roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud et de Son Altesse Royale le Prince Mohammed ben Salman Abdel, Prince héritier, vice-président du Conseil des ministres, ministre de la Défense, ce projet vise à employer toutes les forces et potentialités de la société saoudienne pour hisser le pays à l’avant-garde des pays développés. Lui permettant de jouer pleinement son rôle de leadership sur la scène internationale, en se basant sur une économie solide et une infrastructure d’investissement efficace fondée sur une entité économique multiforme telle que le Projet NEOM et le Fonds d’Investissement public”. Parole de l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite au Mali.

Par ailleurs, il a salué les relations étroites et solides qui lient le Royaume d’Arabie Saoudite et la République du Mali. “Les relations entre mon pays et le Mali se caractérisent par des liens de fraternité et d’amour depuis le 13ème siècle. Elles se sont renforcées avec la proclamation de l’indépendance du Mali en 1960 par l’établissement des relations diplomatiques. Les deux pays sont liés par une coopération couvrant plusieurs domaines, sous les directives du Serviteur des deux Saintes mosquées le Roi Salman Ben Abdel Aziz Al-Saoud et de son frère El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta. La République du Mali est membre de la Coalition islamique militaire de lutte contre le terrorisme dirigée par l’Arabie Saoudite. Ce fléau dont ont souffert nos deux pays frères”, a conclu le diplomate saoudien avec beaucoup de fierté.

“Le Royaume d’Arabie Saoudite l’un des plus grands bailleurs du Mali avec le financement de plusieurs projets”

Notons que l’Arabie Saoudite fait partie des plus grands bailleurs du Mali dans les domaines du développement, à travers le Fonds Saoudien de Développement (FSD) avec le financement de plusieurs projets de développement humain et de l’enseignement. Pour ce faire, une collaboration étroite existe au niveau des structures compétentes du Mali afin de renforcer davantage les relations dans tous les domaines.

Au nom du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Kamissa Camara, en déplacement à New York, le ministre Assétou Founè Samaka de l’Innovation et de la Recherche Scientifique a pris la parole pour d’abord remercier l’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi pour cette réception. “Je voudrais remercier Son Excellence Masaud Ali Alorabi pour l’aimable invitation qu’elle a bien voulu nous adresser pour participer à cette réception s’inscrivant dans le cadre du 88è anniversaire de la fête nationale d’Arabie Saoudite. En cette heureuse occasion, je voudrais, au nom du président de la République, du Premier ministre, adresser au Serviteur des deux Saintes mosquées, Sa Majesté Salman Bin Abdul Aziz Al-Saoud, Roi d’Arabie Saoudite, mes vœux de bonheur, de progrès et de prospérité croissante ainsi qu’au peuple saoudien tout entier. Au-delà de la réception, nous célébrons l’excellence de la coopération entre nos deux pays. La célébration de cet anniversaire qui se tient le lendemain du 58ème anniversaire de l’accession du Mali à la souveraineté nationale et internationale est pleine de signification pour nos deux pays” dira-t-elle.

Aux dires du ministre Assétou Founè, d’importantes idées de projets ont vu le jour de la visite que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a effectué en Arabie Saoudite en avril 2017, suite à l’aimable invitation du Serviteur des deux Saintes mosquées, Sa Majesté Salman Bin Abdul Aziz Al-Saoud, Roi d’Arabie Saoudite. Ces projets qui donneront une nouvelle impulsion au développement socio-économique de notre pays, précisera-t-elle, couvrent différents domaines, notamment les infrastructures, la santé, le transport aérien…

Sur le plan international, le ministre Assétou Founè a salué le leadership du Royaume d’Arabie Saoudite sur la scène mondiale et africaine et de se réjouir de l’identité de vue de nos deux pays sur les grandes questions internationales, notamment la réforme des Nations Unies, la lutte contre le terrorisme, les problèmes de développement et de changements climatiques.

“C’est le lieu de remercier le Royaume d’Arabie Saoudite pour son appui au G5 Sahel. Au nom du président de la République et au nom du gouvernement du Mali, je voudrais réitérer nos vœux ardents de santé, de réussite et de succès éclatants au Serviteur des deux Saintes Mosquées, Sa Majesté Salman Bin Abdul Aziz dans l’accomplissement de sa très haute et noble mission au service du peuple saoudien et de la Oummah islamique” a-t-elle conclu.

La cérémonie a été marquée par la coupure du gâteau d’anniversaire par l’Ambassadeur Masaud, les ministres Tièna Coulibaly et Assétou Founè Samaké.

El Hadj Aliou BADARA HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here