Démissionnaire du RPM à Kolokani : Le député Ousmane Kouyaté s’explique

5

Au cœur de l’actualité après son départ du parti présidentiel, l’Honorable Kouyaté a évoqué ses motivations après avoir été joint par nos soins. C’était aussi l’occasion pour lui de revenir sur la grogne en rapport avec la route Kati-Kolokani !

L’élu de Kolokani qu’on appelle communément «MAN» est par ailleurs membre de la Haute Cour de Justice. Il a abandonné le RPM sans indication sur sa future destination et n’a pas caché son opposition aux la Secrétaires généraux Rpm de sa circonscription qui sapaient les instances de la section. Une situation qui a conduit, selon lui, à l’instrumentalisation de la conférence de section censée désigner les candidats aux législatives. Des négociations seraient en cours et que ce soit l’URD ou l’ASMA, le député Kouyaté reste à l’écoute de tous les potentiels alliés et soutient que les jeunes doivent pouvoir s’assumer et prendre part au défi parlementaire en vue.

«Il faut un quota jeune mais aussi un minimum de niveau intellectuel avec des députés capables d’apprécier ce qu’on leur propose pour tenir tête au gouvernement», estime-t-il.

Quoique démissionnaire du RPM pour intrusion dans les affaires de sa désormais ex section, l’Honorable Ousmane Kouyaté reste un inconditionnel du Président IBK. «MAN» indique que ce n’est pas à cause du Chef de l’Etat qu’il a quitté le parti au pouvoir et appelle les Maliens à mettre l’épisode de l’élection présidentielle de côté pour se donner la main.

Alors qu’il brigue un deuxième mandat parlementaire, il n’a pas manqué de féliciter le bilan accompli chez lui. « En plus d’avoir contribué à l’arrivée d’EDM et de la SOMAGEP, la route internationale de Kati à Kolokani jusqu’à Nara mérite d’être rénovée car c’est son état délétère qui a poussé les jeunes à sortir. Or des budgets sont alloués à l’entretien routier pour mettre fin au calvaire des populations de ma circonscription et environs», a déclaré le député qui a ouvertement assumé sa démission alors que d’autres ont fait volte-face. Sa prochaine destination est toujours attendue.

Idrissa Keïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here