Journée d’hommage à feu le professeur Ogobara Doumbo : « La communauté scientifique du Mali et de la communauté internationale vous dit merci pour vos œuvres et votre sens élevé du patriotisme »

5

Le vendredi 28 septembre 2018, l’amphithéâtre de la Faculté de Médecine et d’Ondoto Stomatologie a abrité la cérémonie d’hommage en la mémoire du Pr Ogobara Doumbo. La cérémonie organisée par l’Association Ginna Dogon, en collaboration avec les Ministères de l’Education nationale, de l’innovation et de la recherche scientifique ; de la Santé et de l’hygiène publique ; a été marquée par la présence desdits ministres et de plusieurs Professeurs maliens et étrangers.

 

Venus de l’intérieur du Mali, des Etats-Unis, du Cameroun en plus de la présence des ministres de l’Education, de l’innovation et de la recherche scientifique, Pr Assétou Founè Samake Migan, et de son homologue de la Santé et d’hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow, les Professeurs ont tour à tour enrichi la splendeur de l’événement par des témoignages et des enseignements sur les combats que menait, de son vivant, le Pr Ogobara Doumbo.

Ainsi, après un vif remerciement à l’endroit de l’ensemble des déplacés, le Modérateur, Pr Amadou Dolo, argumente que le Pr Ogobara était un homme immense, multidimensionnel et un guide de référence pour toute la communauté scientifique, compte tenu de ses idées et ses combats engagés pour l’éradication du paludisme en Afrique et dans le monde entier.

Pour le ministre de l’Education nationale, de l’innovation et de la recherche scientifique, Pr Assetou F S. Migan, le Pr Ogobara a laissé un patrimoine derrière lui en montrant le chemin aux autres. Et comme témoignage, Mme le Ministre affirme avoir retenu du Professeur, l’excellence, le sérieux dans le travail, la culture d’excellence, la responsabilité et l’amour de la culture générale.

Pour davantage  appuyer les témoignages faits par son homologue, le ministre de la Santé et d’hygiène publique, Samba Ousmane Sow, affirme que rendre hommage à l’illustre Ogobara impose au Mali et à la communauté internationale un devoir de simplicité, de  vigilance, d’excellence et de rigueur. Pour lui, il faut être simple pour rester fidèle aux valeurs sociales qu’incarnait l’homme, et vigilant pour être conforme à la mission de l’homme en matière scientifique. Après avoir brièvement rappelé le riche parcours du Pr Ogobara, le ministre Samba Ousmane Sow précise que ceci était une expérience avérée. Avant de finir, il ajoute aussi que le monde n’en finira jamais de pleurer la disparition de ce grand homme connu de tous comme un professeur qui s’était vaillamment engagé à mettre fin aux maux du peuple national et international dans la lutte contre le paludisme, la poliomyélite et beaucoup d’autres maladies.

Le représentant de l’association Ginna Dogon, Mamadou Togo, à son tour, a montré que feu le Professeur Ogobara Doumbo était un travailleur hors pair, un humaniste avéré ayant réalisé au cours de son expérience d’importants travaux dans le monde entier et notamment dans le pays Dogon, parmi lesquels : la facilitation de la construction des centres de santé dans son pays, la formation de deux médecins, la lutte contre certaines maladies comme le paludisme et tant d’autres choses. Raison pour laquelle, ce dernier mentionne que les actes et œuvres de ce grand fils du Mali et du pays Dogon, resteront toujours dans les archives du monde entier. Après les vidéos de témoignage du Pr Luis Mûller et du directeur du NIAID, Anthony A Fauci, ont suivi  ceux des Pr Rose Leke, Patrick Duffy, Peter Crompton et Mariam Laufer, tous  venus des Etats-Unis pour à la fois témoigner la bravoure et l’esprit de partage du défunt et prier le Bon Dieu pour que son âme repose en paix.

Pour finir, le représentant de la promotion des médecins a, de son côté, souhaité qu’il y ait un vaccin portant le nom du Professeur Ogobara Doumba qualifié aussi par certaines personnes de la communauté scientifique comme un Professeur chevronné, patriotique et très dévoué, qui n’a aucunement cessé de se battre de son vivant pour la survie des autres.

Mamadou Diarra stagiaire

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here