Parti CDS: Zoumana Ntji Doumbia démissionne

0

Zoumana Ntji Doumbia, député de Bougouni et membre du parti CDS, a démissionné dudit parti. Le député, qui préside la "commission Lois" du parlement, a acquis une grande célébrité en défendant bec et ongles le projet de révision constitutionnelle présenté il y a quelques mois par le gouvernement.

C'est donc tout naturellement que Doumbia s'attend à figurer sur la liste commune RPM-CDS aux législatives prochaines à Bougouni. La liste a d'autant plus de chances de victoire qu'elle est pilotée par Bakary Togola, richissime président des chambres d'agriculture et notable très populaire dans la zone. Après avoir battu campagne pour IBK à la présidentielle, Togola se présente à la députation sous les couleurs du RPM et on le dit imbattable.

Problème: la liste commune de 4 candidats doit compter 1 femme et 2 candidats du RPM, le parti au pouvoir. Or, l'unique place affectée à la CDS est convoitée par un candidat inattendu: Blaise SANGARE, le président de la CDS lui-même !

Actuel conseiller du chef de l'Etat, Blaise se bat depuis 5 ans pour obtenir un ministère mais n'a pas eu satisfaction, bien qu'il garde les meilleures relations avec IBK. Il veut donc devenir député en lieu et place de Zoumana qui, pourtant, au cours du mandat écoulé, a séduit l'électorat par son action parlementaire et ses oeuvres sociales.

Pour demander au président de la CDS de lui laisser la place, Zoumana lui a envoyé une délégation de notables de Bougouni. En vain. De guerre lasse, Zoumana a démissionné du parti CDS. Aux dernières nouvelles, il mènerait des tractations pour que le RPM chasse Blaise de la liste commune. Autre scénario: une liste commune avec l'ADEMA.Dès lors, les joutes législatives s'annoncent plus serrées que prévu à Bougouni.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here