Agence EDM de Djicoroni-Para : Aucun égard pour les clients

4

A longueur de journée, les clients d’Energie Du Mali (EDM SA) se plaignent du comportement de leurs agents surtout les caissiers et caissières chargés du recouvrement des factures ou de la vente des unités pour les compteurs ISAGO. Non seulement, ils sont peu respectueux avec les clients mais pire, rares sont ceux qui respectent les horaires de travail. Les clients sont souvent renvoyés avant l’heure indiquée pour la descente. A l’agence EDM de Djicoroni-Para, c’est le comble. Du lundi au jeudi, le travail se fait entre 07h30 et 15h30. C’est qui est d’ailleurs affichée à l’entrée. Mais dans la pratique, cela est loin d’être respecté puisque les clients sont renvoyés dès 15 heures et souvent bien avant.

Dans le souci de rapprocher Energie Du Mali (EDM SA) de ses clients, la direction générale a décidé de multiplier les agences. Cette politique de l’entreprise vise à abréger les souffrances des clients qui étaient obligés de passer plusieurs heures dans les files d’attente soit pour payer leurs factures soit pour recharger leurs compteurs Isago. Cette politique de la société a été bien accueillie par les clients. Mais dans la pratique, cela n’a pas changé grand-chose au niveau de plusieurs quartiers de Bamako où les clients continuent à se plaindre des travailleurs. Il s’agit des caissiers et caissières chargés du recouvrement des factures et de la vente des unités pour les compteurs Isago. C’est le cas des clients de l’agence EDM de Djicoroni-Para. Depuis plusieurs mois déjà, les clients se plaignent du comportement des caissiers et des caissières qui ne respectent pas l’heure prévue pour la descente.

« Cela fait deux jours que je viens à l’agence EDM de Djicoroni-Para pour recharger mon compteur Isago mais en vain car à 15 heures déjà, la porte est fermée et les gardiens renvoient les clients pour le lendemain », nous a expliqué un client rencontré le mardi dernier. Selon lui, il a dû se rendre finalement à l’agence de Lafiabougou où il a pu avoir gain de cause.

« A Lafiabougou, la porte est ouverte pour les clients jusqu’à 16 heures. Et lorsqu’il est 16 heures, les caissiers demandent au gardien de fermer la porte pour servir tous les clients qui sont dans la cour. C’est pourquoi, de nombreux clients convergent vers cette agence », a-t-il ajouté. Pour lui, c’est ainsi dans plusieurs agences qu’il a sillonnées mais pas à Djicoroni-Para où les caissiers sont pressés de rentrer à la maison.

Pour nous en convaincre, nous nous sommes rendus le mardi 2 octobre dernier à l’agence EDM de Djicoroni-para. A 15 h déjà, le gardien renvoyait les clients pour le lendemain car selon lui, il est l’heure de la descente. De là, nous nous rendus à l’Agence de Lafiabougou où les caissiers continuaient à travailler jusqu’à 17 heures. D’après un client que nous avons interrogé, il est de Djicoroni-para mais c’est à l’agence de Lafiabougou qu’il vient souvent acheter les unités pour son compteur Isago.

Tout comme lui, d’autres clients renvoyés se sont plaint du comportement peu respectueux des caissières de l’agence EDM de Djicoroni-Para et ont souhaité que les choses changent.

Georges Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here