Fermeture de commerces à Nioro du Sahel : La raison de la colère du Chérif M’Bouillé

318

Il y a deux semaines, le chérif de Nioro Cheick M’Bouillé Haïdara a fermé ses magasins d’alimentation dans la ville de Nioro et ses environnants. Un coup dur pour les populations qui s’approvisionnent dans ces magasins en denrées alimentaires à des prix défiants toute concurrence.

En effet, cette décision de M’Bouillé de Nioro qui ne souffle plus dans la même trompette que le Président de la République est interprété autrement. Certains avancent des arguments selon lesquels, le Président de la République a pris sa revanche sur le Cherif en lui tordant la main pour payer désormais des impôts. D’autres vont plus loin en affirmant que ses gros porteurs qui alimentent ces commerces ont été bloqués dans les postes de contrôle faute de paiement de taxe.

Cependant, une source proche du religieux indique que la vraie raison de la fermeture des Boutiques de Nioro est liée à la découverte d’un réseau mafieux qui détournait les montants destinés au paiement des impôts. Selon la même source, M’Bouillé est révolté contre le fait que son commerce est intimidé par des agents alors qu’il s’acquitte correctement de ses taxes et impôts contrairement aux rumeurs faisant état qu’il ne paie pas d’impôts. « Certes, il bénéficie de certaines faveurs mais, comme les autres citoyens, il paye ses impôts », ajoute la source. Mais le hic qui titille, c’est que certains au niveau des impôts encaissent l’argent et utilisent le nom du Chérif de Nioro comme couverture et se la coulent douce avec ces montants. Un vrai réseau mafieux.

Furieux, le Chérif a ordonné la fermeture de tous ses magasins à Nioro et entourages. Aujourd’hui dans la ville d

e Nioro, les populations souffrent du manque criard des produis de première nécessité et ne savent plus où donner la tête. Une médiation serait engagée pour supplier M’Bouillé de revenir sur sa décision. À noter que les produits alimentaires du Chérif sont les plus abordables et permettent aux populations de mener une vie plus ou moins chère dans cette localité sahélienne.

En attendant, les maliens sont curieux de savoir plus sur le mobile du désamour existant entre le régime en place et le Chérif de Nioro, Cheick M’Bouillé Haïdara.

Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here