Hamidou Almamy Diawara : Un écologiste à la conquête de l’Assemblée Nationale

4

Pour les élections législatives de cette année, de nombreux jeunes sont candidats pour insuffler une nouvelle dynamique à l’Assemblée nationale du Mali. C’est le cas de Hamidou Almamy Diawara, un jeune de 35 ans qui se distingue sur la scène politique par sa simplicité, son charisme naturel et sa vision pour le Mali. Nous l’avons rencontré pour vous.

Le Tjikan : Qui est Hamidou Almamy Diawara ?

Hamidou Almamy Diawara : Je suis Hamidou Almamy Diawara, natif de Konio dans le Cercle de Djenné. Je suis marié et père de trois enfants. Je suis diplômé en Sciences Economiques et de Gestion et d’un Master II en Management financier de l’Ecole Supérieure de Technologie et de Management (ESTM) de Bamako. Je suis Inspecteur des Finances et actuellement cadre au Ministère de l’Economie et des Finances. Je suis respectivement, président de l’Association Malienne pour la Solidarité et le Développement (AMSD), président du Mouvement Patriotique Arc-en-ciel Mali de la Commune V, Représentant-pays de la Fédération Internationale des Arbres (FIA), Directeur du Réseau de l’Environnement et du Développement Durable de l’Union Africaine des ONG de Développement (UAOD). Je suis un fervent défenseur de la nature et de la biodiversité.

Pourquoi êtes-vous candidat aux élections législatives en commune V?

Je suis candidat aux élections législatives en Commune V au nom du Mouvement Arc-en-Ciel Mali parce que j’ai envie de donner à notre Assemblée nationale, un autre visage. Un nouveau visage qui verra les députés jouer pleinement leur rôle de contrôle sur le pouvoir exécutif, en votant des lois pour l’intérêt de la population et en s’opposant à celles qui vont à l’encontre de la population à travers des analyses minutieuses et approfondies. La restitution à la population sera aussi l’une de mes priorités une fois élu député. Voici l’un des éléments qui manquent à notre Assemblée nationale depuis des années.

Je suis candidat parce que j’ai également une vision robuste pour le développement de la commune V.

Je tiens à rappeler que cette commune est l’une des plus dynamiques de Bamako et qui doit répondre à de nombreux défis de durabilité et de modernisation en repensant ses modes de fonctionnement.

Le vivre ensemble est l’un des atouts majeurs de la société malienne en général et la Commune V en particulier depuis des décennies. Nous souhaitons poursuivre cette démarche de vivre ensemble afin de maintenir et d’améliorer la qualité de vie de la cité en prenant surtout en compte, la durabilité environnementale, économique et sociale pour le bien de la génération d’aujourd’hui et de demain. Je m’engage pour la défense des intérêts de la commune comme je l’ai toujours fait. L’écocitoyenneté et le développement durable seront au cœur de ma politique pour le développement de la Commune V.

À combien estimez-vous votre chance de remporter cette élection ?

J’estime notre chance à plus de 90% pour remporter cette élection au regard de nos atouts et de nos talents de leadership confirmés. Nous comptons mener notre combat autrement. Un combat qui exclut l’achat de conscience des électeurs à la place de la sensibilisation. C’est-à-dire, séduire l’électeur par les arguments et non par l’argent.

Durant la campagne, nous serons animés de ces différentes pensées : « agissez comme s’il était impossible d’échouer », Winston Churchill, « Il est dur d’échouer, mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir », de F. D. Roosevelt, « La seule limite à notre épanouissement de demain sera nos doutes d’aujourd’hui » de F. D. Roosevelt, « Faites quelque chose et, si ça ne réussit pas, essayez autre chose », F. D. Roosevelt « La seule chose que nous devons craindre est la crainte elle-même », F. D. Roosevelt.

Quelle sera votre priorité une fois élu député ?

Une fois élu député, une de mes priorités sera de faire de la Commune V, un havre de paix et de bien-être, une ville durable et responsable en suivant les priorités suivantes : proposer une loi portant promotion de l’agriculture durable et écologique prohibant surtout l’utilisation de certains produits chimiques dans l’agriculture, promouvoir le développement durable avec par exemple l’interdiction des sacs plastiques au profit des sacs en carton, protéger et aménager les berges du fleuve Niger rive gauche et droite prioritairement Bacodjicoroni, Torokorobougou et Badalabougou à travers une proposition de loi portant sauvegarde et protection des berges du fleuve Niger, lutter contre l’érosion des berges et l’envahissement du lit du fleuve, la modernisation de la berge notamment celle passant par la commune V dans le but d’assurer le développement du tourisme urbain dans la commune V et à Bamako, solliciter un quatrième pond en passant par Bacodjicoroni ACI pour Djicocoroni para, lutter pour la fluidité des routes et la création des espaces verts et aires de jeux pour les enfants, la création et la mise en place dans la commune, d’un réseau d’égouts ainsi qu’une installation de traitement des eaux usées. La Mairie sera chargée de la mise en œuvre de cette vision par l’intermédiaire du personnel des travaux publics ou de la SOMAGEP, qui servira de projet pilote pour la ville de Bamako. Je vais aussi initier des campagnes de sensibilisation et de formations sur les actions écocitoyennes et sur les enjeux du développement durable avec comme thèmes : les transports, l’énergie verte, la protection de l’environnement, le réchauffement climatique, la biodiversité, l’habitat écologique, l’agriculture durable et écologique, le développement local et la réduction de la pauvreté avec la promotion d’un village tout entier. Une autre de mes ambitions est d’introduire une taxe d’habitation pour financer le développement durable de la commune V, accompagner le développement urbanistique de la commune en favorisant les quartiers tels que Sabalibougou, Daoudabougou, Torokorobougou, Quartier-Mali et Bacodjicoroni par la création d’équipements et d’espaces publics de qualité, la promotion de l’emploi des jeunes. Aussi, je compte privilégier les circuits économiques courts et les acteurs économiques locaux, favoriser le vivre ensemble par des activités sportives, culturelles et sociales variées et accessibles à tous, développer des actions favorisant la sécurité et la santé publique et poursuivre la coopération et la solidarité internationales par les jumelages et d’autres créneaux.

Quelle est la place des jeunes et des femmes dans votre projet de société ?

En tant que jeune et conscient du rôle des jeunes et des femmes dans le développement, mon ambition pour ces deux couches est d’une importance capitale. Une fois élu et conformément à mon projet de législature, je défendrai avec toutes mes forces, des projets visant à promouvoir surtout l’emploi des jeunes et encourager les actions de promotion de la femme.

Un message à l’endroit des populations de la commune V ?

J’invite les habitants de la Commune V à contribuer à un monde meilleur en votant pour moi dans le but de faire de notre commune, une commune consciente, responsable, solidaire et admirée de tous. Ensemble, nous allons faire face aux enjeux du futur, dans un esprit constructif, festif et bienveillant.

Propos recueillis par M. D

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here