Tractations pour le positionnement sur la liste de candidatures : La jeunesse RPM de la commune VI dénonce les manœuvres de leurs aînés

31

Les jeunes du Rassemblement pour le Mali (RPM) de la commune VI sont dans tout leur état et s’apprêtent à monter au créneau. Objectif, dénoncer les dysfonctionnements qui entravent le bon fonctionnement de la section de base de leur parti dans la commune VI. Selon des responsables du bureau de la jeunesse RPM de la commune VI du district de Bamako, il s’agit « des dysfonctionnements dus aux querelles intestines qui empêchent le fonctionnement régulier de la section depuis l’annonce des législatives du 25 novembre prochain».

Les causes de cette situation, à leur avis, résident dans le mode de désignation des candidats du RPM en commune VI pour les élections législatives. De ce fait poursuivent-ils, « Le bureau de coordination a également failli dans l’organisation du déplacement des militants RPM de la commune VI, pour participer à la marche de soutien au président de la république. De même, la participation aux travaux de la campagne de la grande famille RPM », était à déplorer. À tout cela s’ajoute, la guerre de positionnement à laquelle se livre le président du RPM, le Dr Bocari Tréta (qui veut être un élu pour la première fois) , face au député de la commune VI, Moussa Timbiné, premier Vice-président de l’Assemblée Nationale et qui ne jure que par la présidence de l’Assemblée Nationale à l’issue de ces législatives.

Face à ces querelles qui déchirent et fragilisent la famille RPM, les jeunes militants de la commune VI à travers leur bureau, appellent à l’unité d’actions autour du président IBK.

Arouna Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here