Le ministre des transports, Soumana Mory Coulibaly sur le terrain : Visite de prise de contact avec les services rattachés : Les conditions de travail et l’état des installations à la loupe

6

La deuxième étape de cette descente de terrain du ministre des Transports, a concerné l’Aéroport International Président Modibo Kéïta. Comme à l’Agence Mali-Météo, le ministre Soumana Mory Coulibaly a eu droit à une visite guidée des installations de cette structure.  Avec beaucoup d’attention, il a pu voir, de visu, les installations des circuits Départ et Arrivée du Terminal 1, ceux du Terminal 2.

Le ministre des Transports a attiré l’attention des responsables de l’aéroport international Président Modibo Kéïta sur la lenteur de livraison des bagages aux usagers. Il leur a demandé d’accélérer le processus pour que les passagers ne prennent plus de 30 à 45 minutes à attendre les bagages. Autres suggestions du ministre de tutelle, mettre l’accent sur la propreté des lieux.

Enfin, le ministre Soumana Mory Coulibaly a eu de longs échanges avec le personnel de l’aéroport international président Modibo Keita. Lueur d’espoir pour ces derniers qui ont salué le pragmatisme du ministre. Le premier responsable de cette structure et son personnel, ont promis de redoubler d’efforts afin d’offrir aux usagers un service de qualité pour davantage rehausser l’image de notre pays.

La Direction nationale des transports terrestres, maritimes et fluviaux, la Société Yattassaye et l’Anaser visitées

La journée de mardi 2 octobre a été très chargée pour le ministre des Transports, Soumana Mory Coulibaly. De 09 heures à 14H30, il s’est rendu dans quelques structures rattachées de son département.

1er cap, la Direction régionale des transports terrestres, maritimes et fluviaux sise à Sogoniko en Commune VI du district. Sur place, le Ministre a visité les différents services qui fonctionnent à plein temps. Après des échanges et constats, le patron du département en charge des Transports a insisté sur la nécessité d’aller rapidement à l’informatisation du processus de confection des documents comme : les permis de conduire, autres documents des transports et la carte grise. Il a également instruit d’améliorer davantage les infrastructures d’accueil.

Second cap, le siège de la Société Yattassaye qui évolue dans la confection des plaques au Mali et dans certains pays de la sous-région.  Cette entreprise existe depuis 1995 et c’est la première fois qu’elle reçoit un ministre de la République. En temps normal, elle conçoit 120 à 240 plaques par jour. Ses responsables ont sollicité le soutien du ministre de tutelle pour les aider à booster ses activités. Au Mali, nous avons les tarifs les plus bas de la sous-région (12 000 Fcfa), et cette société entend consolider cet acquis.

3ème cap, la Direction nationale des transports terrestres, maritimes et fluviaux.

Après une visite des locaux, le ministre Soumana Mory Coulibaly s’est entretenu avec le personnel de cette grosse boite qui est la cheville ouvrière du Département. Il a eu droit à une brève présentation des missions et réalisations de ladite direction. Il ressort de cette présentation que, de janvier au juin dernier, 40 007 dossiers de permis de conduire, 57 506 dossiers de cartes grises, et 36 604 dossiers de cartes de transport, ont été exécutés. Le travail abattu a été salué par le visiteur du jour.

4ème et dernier cap, l’Agence Nationale de la Sécurité Routière.

Cette agence dispose de 3 antennes régionales et ce chiffre pourrait évoluer en 2019, vu les besoins croissants des usagers à travers le pays. L’Anaser est la dernière structure visitée ce mardi. Comme dans les précédents services, le ministre des Transports a rencontré le personnel. Pour Soumana Mory Coulibaly, ” l’Anaser fait honneur à tout le Mali “. Il a demandé à construire un bâtiment pour regrouper tous les services de l’Agence, afin de créer de bonnes conditions de travail. Des propositions saluées par le personnel.

Première consultation avec la délégation de Airbus en vue de

la création d’une compagnie aérienne malienne.

Le ministre Soumana Mory Coulibaly a entamé, mardi matin, des consultations pour mettre en place rapidement des mécanismes de création de la prochaine compagnie aérienne du Mali. Une délégation du Groupe français Airbus, à travers sa filiale “ATR”, a été reçue par le ministre des Transports.

Le Département des Transports est très attendu sur de nombreux chantiers à savoir : la relance de l’activité ferroviaire, le développement du transport urbain dans les capitales régionales. Des chantiers qui constituent une priorité pour le président de la République et le Premier ministre. Les échanges ont essentiellement porté sur le plan d’acquisition et de financement des avions de la future compagnie aérienne du Mali. La partie française a rassuré l’hôte du jour, que si tout est mis en place, les premiers avions seront disponibles en fin 2019. Cette consultation est une première phase, d’autres rencontres seront initiées et élargies à d’autres acteurs de la chaine.

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here